Club Med Affaires se décline en quatre brochures

Production

Une offre plus facile à lire.
Marrakech en vedette.
Pour oublier 2003 et démarrer l’année sur de nouvelles bases, Club Med Affaires a décidé de rénover ses outils de communication en éditant un coffret de 4 brochures, accompagné d’un CD-Rom, et en préparant la mise en ligne d’un nouveau site Internet spécifique. Ce nouveau kit de brochures permet tout d’abord de découvrir, en français et en anglais, l’intégralité des services et du savoir-faire Affaires du Club, à savoir la privatisation d’un village, l’événementiel, les modules annexes (sport, spa ou coaching), les diverses formules forme, sport, découverte ou aventure, les chèques cadeau. En outre, il décline en 3 volets selon la proximité (« Tout près », « Plus loin » et « Très loin ») les prestations spécialisées des 28 villages « Incentive » et « Séminaire », du navire Club Med 2 et du Club Med World, le site parisien du TO. En France, le Club a retenu quelque 6 villages permettant d’allier travail et détente, dont Opio qui dispose de l’un des plus grands centres de congrès de la Côte d’Azur. Parmi les 11 villages sélectionnés sur la zone Europe-Afrique, deux petits nouveaux font leur entrée : l’El Gouna en Egypte (3 tridents, prévu pour mai 2004) et Marrakech-La Palmeraie (4 tridents, prévu pour juin 2004) qui offrira un centre de convention avec une salle plénière de 400 places, 5 salles de réunion et un business center. Les entreprises désirant emmener leurs collaborateurs vers des horizons plus lointains ont le choix entre 11 autres villages implantés aux Caraïbes, au Brésil, au Mexique, à Maurice ou en Asie, dont le Cherating Beach en Malaisie (4 tridents), récemment rénové et doté de 4 salles de réunion. « Cette brochure nous démarque vraiment des autres. Elle est le reflet de la stratégie du groupe : être plus proche du client et améliorer la qualité de notre produit », justifie Eric Georges, directeur de Club Med Affaires.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *