Club Med Val Thorens : une ouverture « sensations » !

Production

Sourire crispé des dirigeants du Club Med à l'issue du discours inaugural de son nouveau club 4 Trident Val Thorens Sensations. On apprenait alors que l'Italien Andréa Bonomi choisissait de surenchérir l'offre du chinois Fosun pour s'offrir le leader des vacances tout compris à la montagne !
 Le ciel était bleu azur, les GO au petit soin avec les quelque 500 invités venus des cinq continents pour l'inauguration de ce tout nouveau Club Med Sensations, et les élus au côté d'Henri Giscard d'Estaing ravis d'avoir "mouillé la chemise" pour faire sortir de terre, en 17 mois !, ce 22e village de montagne de la marque au trident et d'être aujourd'hui au diapason avec l'orientation du club Med. "Sa vision sur l'avenir du tourisme, du tourisme haut de gamme et international est en symbiose avec notre station" s'est félicité Pierre Josserand, président de la Setam, société de remontées mécaniques de Val Thorens très impliquée dans le développement de la station. Grand sourire d'Henri Giscard d'Estaing qui lance  : "Avec 22 villages en montagne, dont 15 en France, nous sommes devenus un acteur essentiel. Nos sorts sont liés au moment même où l'avenir se joue sur les marchés financiers. Vous avez besoin de nous, mais nous avons besoin de vous et de votre soutien" Mais le soutien des élus suffira-t-il ? Ceci est une autre histoire. Pour l'heure, la fête continue. Le nouveau Club Med, bénéficie d'un emplacement de choix, en coeur de station. Et comme l'indique le PDG "Un simple regard de l'autre côté de la route (NDRL là où se trouve l'ancien Club Med racheté par MMV) permet de juger de l'intérêt de notre montée en gamme !" Les clients de plus de 50 nationalités y ont déjà réservé un séjour. Et les réservations pour l'hiver sont en augmentation. Un optimiste qui a poussé Henri Giscard d'Estaing à annoncer une dizaine de projets à l'étude dans les Alpes (notamment à Samoëns, Avoriaz, La Clusaz et aux Arcs), un autre au Québec, (un village "ski et nature" au Massif de Charlevoix). "Et je ne résiste pas à la joie d'annoncer la signature d'un contrat en Chine, pour un deuxième village de montagne, à Bedahu, l'été 2016" a conclu le PDG.
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *