Course, yoga, plage et requins au Grand Défi Jet tours

Production

Le 1er défi était programmé samedi. Mais le voyage jusqu'au petit aéroport de Mamigilli, sur l'atoll Ari-sud des Maldives a été jugé suffisamment éprouvant – même pas eu le temps de faire du shopping à Dubaï ! -, que les organisateurs ont choisi de remettre au lendemain les épreuves et de laisser à toutes et tous quartier libre. L'occasion d'un premier bain dans une mer assez remontée, de découvrir le superbe Lux Maldives ou de tester son lit pour y finir sa nuit. C'est donc dimanche que la Grande finale du Grand Défi a débuté. 30 candidats, cinq équipes motivées, des épreuves disséminées sur l'île longue – quand même – de 1,8 kilomètre. On y a vu des équipes foncer pour se rendre au premier rendez-vous, d'autres choisissant la marche et arrivant finalement au même lieu au même moment – un meilleur sens de l'orientation sans doute. Dans cette épreuve, on a même pu entrevoir Jean-Claude de Lux Resort courir, ce qui, au dire de certains, est en soit un exploit.
Pas peu fières, les 2 premières équipes de l'épreuve de dimanche se sont retrouvées sur l'une des plages de sable blanc (notre photo) puis, selon les aspirations de chacun, s'en est suivi un programme de masque-tuba dans le lagon, de yoga, de farniente ou d'observation de jeunes petits requins depuis les terrasses des chambres sur pilotis. L'accélération de ces bestioles en a surpris plus d'une et on est plutôt content de savoir que l'homme n'est pas vraiment à leur goût…
Entre midi et deux, buffet au restaurant Kitchen, dont la cuisine a été très appréciée. "Ce n'est pas un buffet gigantesque", commente Sonia de Leclerc Voyages à Coulommiers, "mais les plats y sont très variés, raffinés, très bien cuisinés".
Bon, il est bientôt 16 h, juste le temps d'envoyer cet article au siège du Quotidien du Tourisme et de chausser mes palmes. C'est que le programme de cette fin d'après-midi reste chargé… à demain, pour d'autres aventures. 

Publié par Didier San Martin
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *