Croisières aériennes : Safrans du Monde ajoute un Tour d’Asie

Production

Le TO spécialiste du voyage haut de gamme propose cette année un « tour du monde », en novembre, et un » tour d’Asie, » fin mai. Il affrète un Boeing B767 pour jusqu’à 200 passagers. Des tarifs réduits sont proposés en early booking sur deux des trois catégories de voyage.

 

« La croisière aérienne de l’an dernier a été un succès » se félicite Guy Bigiaoui, président de l’agence Safrans du Monde. En conséquence, il propose cette année un nouveau Tour du Monde en avion privé, à l’itinéraire entièrement renouvelé et comportant deux escales originales, en Afrique : Tanzanie et Ethiopie.

En 21 jours, les passagers après avoir quitté Paris le 11 novembre s’arrêteront à Las Vegas, Hawaï, aux Fidji, à Melbourne, Angkor, Colombo, au Ngorongoro, à Addis-Abeba et à Jérusalem.

 

La grande nouveauté, c’est un itinéraire « Tour d’Asie » qui partira le 20 mai pour 16 jours et fera escale au Japon (pour voir Kyoto et Nara), puis en Chine (Xian), à Macao, au Cambodge (Angkor),  en Inde (Jaipur), à Oman (Mascate), en Ouzbékistan (Smarcande) et Kazakhstan (Bakou).

Pour ces voyages « relativement culturels », un programme d’excursions est prévu à chaque escale avec des options en supplément comme le survol en hélicoptère ou des formules privatives de visite à 12 pax.

 

Une excursion mystère est aussi organisée. « Son programme est aménagé en fonction des  profils des clients qui se sont inscrits » explique Guy Bigiaoui. Les nuitées se déroulent à destination, dans différentes marques  hôtelières en catégorie 4* ou 5*, selon la classe de résa. Pour les passagers de Première, les hébergements se font chez Sofitel, Fairmont, Okura, Ritz, Belmond, Taj ou Shangri-La.

 

Trois classes d’avion

Les croisières Safrans du Monde sont en effet organisées selon les  trois classes de cabine. Sièges en cuir, service à la place, vaisselle en porcelaine, vins sont les points communs. La différence se fait sur le choix de plats, le confort du siège et le nombre de personnes regroupées lors des excursions.

 

L’Espace Safrans est une éco de 109 sièges en configuration 2/4/2 avec espacement de 86 cm (à partir de 22.900€ pour le monde et 17.900€ pour l’Asie). Le Club Safrans (52 sièges) avec une inclinaison à 145° en 2/4/2 s’apparente à « une classe affaires » (à partir de 30.900 € monde).

 

Enfin, la Première compte 20 sièges en flat-bed (à partir de 48.900€). Les tarifs réduits s’appliquent sur les deux premières catégories jusqu’au 28 février pour l’Asie et avant le 31 mars pour le monde.

 

Quelle clientèle?

« L’âge moyen de nos clients est de 61 ans, ce qui est plutôt jeune pour ce type de produit » indique Guy Bigiaoui. L’an dernier, le plus jeune passager avait 16 ans et le plus âgé 84, mais la majorité des clients de Safrans du Monde se situe entre 55 et 65 ans. Des clients qui passent en direct ou via une agence de voyages.

 

Et ce ne sont pas que des Français! « Nous comptons des clients espagnols, allemands, suisses, tchèques, américains, etc. » détaille le dirigeant qui précise avoir un bureau de représentation à New York et un autre à Barcelone. L’appartenance au label d’agences haut de gamme Traveller Made donne aussi au voyagiste français une visibilité auprès des autres membres dans le monde.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *