Des marathoniens partis à New York se retournent contre leur agence pour défaut de conseil

Selon France Info, "les marathoniens déçus ont décidé de se retourner contre leurs agences de voyages en France. Ils leur reprochent un manque d'information sur les conséquences potentielles de l'ouragan Sandy : des hôtels pas disponibles car inondés, des transports désorganisés et au final l'annulation du marathon de New York, initialement prévu dimanche". "Ils sont furieux", a expliqué sur France Info Dimitri Pincent, l'avocat d'environ 600 marathoniens. Ces coureurs français "ont donc décidé de se retourner contre les agences de voyages, dont la principale Thomas Cook qui proposait un forfait incluant les billets d'avion, le dossard et l'hébergement". Il ajoute :  "Il y a eu très peu d'annulation car Thomas Cook ne fournissait pas d'information complète, l'agence de voyage a dit aux gens que le marathon était maintenu et qu'ils pouvaient prendre leurs avions. Mais ils n'ont pas expliqué que sur place des hôtels n'étaient pas disponibles car inondés, ils n'ont pas expliqué que l'acheminement depuis l'aéroport était catastrophique parce que tout était désorganisé. Ils n'ont pas donné une information complète aux consommateurs, sinon ils auraient probablement annulé. Tout le monde aurait pu comprendre que ce n'était pas raisonnable d'y aller". Les marathoniens demandent le remboursement du prix du voyage et le versement de dommages et intérêts.

Vos réactions (34)

    1. Messieurs et mesdames des agences je crois que vos réactions manquent de nuances voir même d intelligence.. Votre façon de dire circulez y’a rien a voir, les marathoniens sont des connards est une vision simpliste et peu professionnelle de la situation!
      En pratique que s’est il passe ?
      En France si vous vous voulez courir le Martin de new york il n y au une seule solution ‘ acheter à une agence de voyage un pack comprenant le dossard , l’acheminement et l hôtel! Cela revient à prêt de 3000 euros chez Thomas cook par exemple ( exemple que je connais car j étais inscrit pour cette année )
      L’ ouragan Sandy est donc passe sur new york lundi 29 avec les dégâts que l on sait !
      Les aéroports ont été fermés pendant 48 h et certains marathoniens n ont pas pu partir à new york sur cette périod. Thomas cook leur a proposé soit de partir sur un vol plus tard soit d’annuler et d’être au choix rembourse ou réinscrit pour l’année suivante ! Si le marathon avait été annule le mardi ou le mercredi personne ou presque ne serait parti et l agence se serait vu contrainte de nous rembourser !
      Pour ma part Thomas cook ne m à adresse qu un seul mail le mardi pour m informer que le marathon était maintenu et rien d’autre jusqu à mon départ le jeudi am! Je leur ai fait confiance..
      Je me suis donc rendu à new york et j ai appris le vendredi soir l annulation du marathon quelques minutes après avoir retirer mon dossard. Dans la journée je m’étais balade à Manhattan et bien vu ( même si je suis un con de marathonien) a la télé que la situation à s’attend Island était catastrophique !
      Pour résumé je crois que personne ne conteste u il fallait annuler le marathon mais,nous avons l impression d avoir et et pris en otage d’intérêt qui n ont rien a voir avec ceux des sinistres de l ouragan mais plutôt avec ceux de la mairie de new york et des agences !
      La mairie car la plupart des marathoniens est venue a new york et consommée comme prévu
      Les agences de voyage qui ne rembourseront rien puisqu elles nous ont transportes et heberges a new york. Je vois très bien d’ailleurs les réunions de crise ou le discours devait être « emmenons les à new york et une fois la bas même si le marathon est annule ils n auront aucun recours ! »
      Pour ma part je ne demande pas d’argent
      Je souhaite juste que mon dossard qui n’a pas servi soit valable pour une autre année et j organiserai mon voyage moi même car il n y pas besoin d’une agence pour réserver un avion et un hôtel !

  1. Evidemment, les voyageurs/marathoniens qui se posent en victimes devraient être attaqués par les professionnels du tourisme.
    Déjà, ca frisait l’indécence d’aller courir dans une zone frappée par cette tempête, mais oser se retourner contre l’agence quand tout démontre que les autorités ont fait leur maximum pour maintenir ce marathons. Et ils auraient fait quoi ces mêmes coureurs, quand traversant le bronx désolé, ils se seraient vu jeté des débris par les gens démunis. ils auraient jeté des vivres comme on jette des cacahuettes ? Il aurait également fallu que leur agence de voyage déclenche une cellule psychologique pour les soutenir.
    En plus d’être indécents, totalement indécents dans leur requêtes, ils sont des cons. Voilà, c’est dit et assumé.

  2. et si le marathon avait eu lieu, ils se seraient également retournés contre leur agence ! Ils ne savaient pas que les accès à Manhattan étaient inondés, que le métro également, mais ces gens n’ont donc pas la télévision chez eux ou ne passent que leur temps à courir… en fait il y aurait eu défaut de conseil de leur agence… qui aurait du leur conseiller d’allumer de temps en temps la TV. Mais tous ces coureurs étaient très bien informés de toute part, c’est une évidence qu’ils ont eu le nez scotché sur leur écran, mais il faut bien essayer de récupérer de l’argent. C’est contre les autorités de NY qu’ils devraient se retourner, pour leur bêtise, car si l’on avait demandé à tous ces voyageurs de faire des dons aux sinistrés pour pouvoir courir le marathon, je suis certain que tous auraient répondu présent plutôt que de gâcher ce qui est pour un grand nombre, le rêve d’une vie. Ont ils pensé aux efforts déployés par les équipes en France et sur place pour les acheminer, aux nuits blanches passées… sans doute pas…

  3. c’est assez malheureusement dans l’esprit.. Pour courir l’épreuve on se fiche de ce qui se passe autour mais dés que l’épreuve est annulée on le voyage n a plus de sens .. si ils avaient battu leur meilleur temps apres avoir dormi dans la rue cela aurait été le plus beau voyage du monde ..

  4. Bonjour

    je suis d’accord avec vous.
    Avec les gros titres dans les médias et journaux il fallait être sourd et aveugle pour ne pas voir les problèmes sur place.
    Véronique

  5. …et si le marathon avait été maintenu, auraient-ils eu vraiment pu courir sereinement ? Accuser l’agence de défaut de conseil est l’ultime tentative pour gagner le marathon sans avoir fait d’efforts. Pourquoi n’ont ils pas profité de cette occasion pour filer un coup de main aux New- Yorkais? ça au moins c’est « un esprit sain dans un corps sain « !!!

  6. Notre profession avec un syndicat toujours dirigé par un de nos patrons ( on ne peut se mettre à dos les pouvoirs publics, certains founrisseurs ) , ne fait rien pour faire évoluer la loi de 92 où nous sommes responsables de tout…du nuage, des grèves, de l’annulation d’une manifestation etc…et les tibunaux qui ont plaisir à défendre les pauvres consommateurs, fera encore gagner les clients ! qui paiera ? la RCP donc ns car les primes vont augmenter ou alors l’agent de voyages ?. Si notre syndicat n’est pas capable de faire évoluer nos responsabilités, que nous créions ce fonds de solidarité qui viendrait au secours de l’agent de voyages dans le cas de force majeur non pris en charge pr la RCP et surtout où nous ne sommes absolument pas responsables. Yves

  7. On vit dans un monde de fous ! Les gens sont des enfants et personne ne veut plus prendre ses propres responsabilités. Les organisatreurs ont tout fait pour maintenir la course et ont été obligés d’annuler au dernier moment. Ces courreurs sont indécents et ne manquent pas d’air…remarquez pour des courreurs de fond !

  8. C’est bien connu, l’agent de voyage est responsable de toutes les catastrophes du monde et un voleur de surcroît ! Allons Messieurs/Mesdames les coureurs, que faites-vous de cette valeur que revendique le sport, le fair-play ? MR BLOOMBERG ayant maintenu le marathon contre vents et marées avant de l’annuler en dernière minute, c’est peut-être contre lui qu’il faut déposer plainte ! Thomas Cook a été pris en otage comme vous, et n’est en rien responsable du passage du cyclone. Mesdames et Messieurs, vous ne pensez qu’à votre argent « perdu » alors que des New Yorkais ont perdu, ou leur vie, ou tout ce qu’ils possédaient ! Faites preuve d’un minimum de décence !!!!!!

    1. C est vraiment trop égoiste !!!

      il y en a qui sont nés après la honte ou quoi? réclamer le rembourssement il faut arreter, et ces sinistrés vous pensez qu ils ont choisi d etre dans cette situation? et les morts alors??
      Alors svp un peu de compassion

  9. Ces mêmes marathoniens ne sont sans doute jamais connecté aux informations pour voir les images de la ville engloutie!!!! Je pense que nous en avons assez parlé dans les médias, des vidéos qui diffusées sans cesse cet état de catastrophe naturelle… « Des marathoniens se retournent conhtre leur agence pour défaut de conseil » et si l’agence leur avait conseillé de rester chez eux mais que le marathon avait couru que se serait-il passé?????? La aussi il y a défaut de conseils! Après tout c’est le maire de NYC qui devrait être dans l’embarras d’avoir d’abord maintenu la course puis de l’avoir annulé à J-2, non?

  10. c’était évident qu’ils allaient se glisser dans la brèche. c’est indécent, malhonnête. si les agences possédaient une boule magique pour prédire tout ce qui peut leur causer des problèmes, nous ne ferions certainenement pas ce métier.notre syndicat doit absolument intervenir et stopper cette frénésie de rendre les agences responsable de tout pour surtout vouloir récupérer du fric. asssez ! assez! pourquoi ne descendrions nous pas dans la rue aussi (comme pour l’année de la limitation de sortie des francs ). dans des cas de force majeure et surtout due aux intempéries, le ministre du tourisme devrait intervenir pour annuler ce genre de réactions et demander aux assurances personnelles des clients d’intervenir. je suis révoltée encore une fois.

    1. Il ne faut pas tout mélanger ! Je fais parti des déçus du marathon de New York qui se retournent contre Thomas Cook. Je ne leur reproche pas d’être responsables de l’annulation du marathon, mais de ne pas m’avoir informé des changements dans le contrat que j’ai signé avec eux. Lors du rendez-vous à l’aéroport de Roissy le mercredi 31, je n’avais pas vraiment envie de partir et de participer à la fête qu’est cette manifestation dans de telles conditions. Je savais que ma correspondance à Toronto était annulée que les aéroports Newyorkais étaient fermés et que le marathon était très compromis. J’ai exposé ma position au personnel de Thomas Cook. Leur réponse : « Vous pouvez ne pas partir, mais ce sera votre responsabilité et vous ne pourrez avoir aucun remboursement! ». L’opération marathon de New York m’a coûté plus de 2500€. Il m’était difficile de « m’assoir dessus ». Notre voyage aller a été très long (42h) avec une escale forcée à Toronto (Le personnel de l’aéroport ne comprenait pas qu’on ait pu nous laisser monter dans l’avion à Paris). Il faut savoir que ce n’est pas par choix que les coureurs du marathon de New York passent par des agences : Thomas Cook ainsi que 2 ou 3 autres voyagistes ont acheté l’exclusivité des dossards français de cette épreuve. On ne peut pas participer à cette course sans passer par eux. Ils nous facturent très cher une prestation qui n’a pas été honorée : Par exemple notre groupe était guidé par une accompagnatrice qui ne parlait quasiment pas anglais, qui ne comptait pas les membres du groupe lors des changements de sites d’attente et qui pour terminer est partie en 1er en taxi à l’hôtel pendant que nous attendions les navettes à l’aéroport de New York. Les anecdotes de ce type furent nombreuses chaque jour. Je trouve scandaleux que l’on stigmatise les participants au marathon en les qualifiant de « procéduriers » alors que la société Thomas Cook n’a absolument respecté ni les règles régissant les clauses d’annulation ni les personnes qu’elle devait accompagner à New York. Thomas Cook fait de la « com » pour défendre sa réputation en tenant des propos mensongers et injurieux .

  11. il serait interssant de connaitre la position des autres agences de voyage en Europe, les allemands, les hollandais, les anglais etc… car ce probleme devrait s’éléver au niveau européen (loi européenne) car il faudrait un procès « européen » pour cette affaire, comme pour le nuage de cendres d’Islande, etc…

  12. je suis en colère, contre ces imbéciles qui ne manquent pas de culot, contre les tribunaux qui vont encore leur donner raison, contre cette mentalité bien française de l’irresponsabilité du refus d’accepter qu’il y ait des cas de force majeure provenant d’éléments naturels, de la recherche d’un bouc émissaire, enfin de tout ce qui constitue la médiocrité ambiante de la FRANCE d’aujourd’hui.

    1. c’est le vendredi en arrivant à l’hôtel que j’ai appris l’annulation du marathon.
      Du reste je n’ai pas compris pourquoi celui n’a pas été annulé dès mardi. Mon agence de voyage (obligation d’y passer) m’a encouragé d’y aller. J’ai le sentiment d’avoir été pris en otage. 5000 €, c’est une somme et je ne compte pas m’en passer, à moins que les personnes comme vous me dédommagent. Avant de parler et de s’effaroucher comme une vierge, il faut comprendre que ce ne sont pas que des riches qui partent à NY. Et j’ajouterai que je n’ai pas vu d’élan de générosité de la part des américains.

  13. Si Thomas Cook et autres agences avait donné la possibilité d’annuler le voyage, ces « cons » de marathonien ne serait probablement pas parti (ou en tout cas, le choix leur était donné). Car ces « imbéciles » avaient tous la TV et imaginait bien que le marathon serait annulé. Le seul choix donné par ces « pauvres » agences de voyage à ces « ignares » et « malhonnêtes » coureurs, c’est de partir ou bien de perdre leur 3000€ (par personne, imaginez donc une famille de 4 personnes).

    Alors, non, ce n’est pas déplacé de faire un recours pour obtenir un dédommagement (car les agences n’ont rien proposé, pas même le remboursement d’un marathon même pas couru 300 sur 3000€).

  14. Bonjour
    Personnellement j’ai choisi de me réinscrire pour l’an prochain !!!! bon par contre je laisse mes sousous dans mon agence et ça paiera le futur voyage…..franchement je ne vois pas à qui en vouloir

    1. MERCI enfin quelqu’un d’intelligent car en effet PERSONNE n’est responsable de cela, l’agence n’a pas encore de boule de cristale et ne pouvait pas prevoir cette annulation du marathon au dernier moment, mais ce n’est pas non plus au client n’etre le dindon de la farce; le parfait compromis est que l’agence face un geste commercial sous forme « d’avoir » pr que le voyage du client soit simplement reporté à une date ultérieure…
      arretez de vous prendre le choux, les agences ont besoin des clients, malgré tous leurs petits défauts; n’oubliez pas 🙂

  15. Cher stupide marathonien de la débilité

    vous n’avez pas vu d’élan de solidarité…peut être que les-dits non solidaires s’occupaient à trouver eau et électricité. Stupide, très stupide indécent. L’élan de stupidité vous a emporté. J’aurais finalement tellement aimé que vous couriez rien que pour entendre les sinistrés vous huer et vous jeter des pierres. Honte à vos revendications pitoyables et indécentes

  16. calmons nous, calmons nous!
    Ce ne sont pas les marathoniens qui sont en cause dans cette histoire, mais plutôt la loi qui impose tout aux agences.
    Mais cela nous le savons tous, non?
    Attendons le « procès », et soyons attentifs, car, qui peut dire aujourd’hui que les agences « incriminées » n’ont pas fauté?

  17. Je n’aime pas du tout ce débat, qui ressemble plus à un dialogue de sourds qu’autre chose.
    Mais je tenais à réagir à vos propos au sujet d’une réunion de crise chez Thomas Cook qui suggéré de faire partir les gens pour ne pas rembourser …. Je sais bien que dans nos vieilles traditions françaises le commerçant est perçu comme un voleur « Quoi???? il se prend une marge!!!!! on se fait rouler …. » please …. Comprenez bien que ce n’est pas dans notre intérêt de rouler les clients !!! En 1750, il était chose facile de se foutre des clients, aujourd’hui avec les associations de consommateurs et tout ce qui s’en suit, on se doute bien que les gens ne se laisseront pas faire si nous sommes en tord !
    Ensuite pour en revenir au sujet principal, je tiens à défendre mes collègues, même si ils bossent pour la concurrence…. Sachez que les agents ont beaucoup lutté pour obtenir des réponses claires et précises de la part des compagnies, des hôteliers et de tout ce qui est organisation terrestres, effectivement, ils étaient d’abords occupé à récupérer de l’électricité et nettoyer les dégâts.
    En toute honnêteté, si l’agence avait dit « rien n’est confirmé, rien n’est affirmé, aujourd’hui je ne suis pas en mesure de vous dire si vous ne vous rendez pas aux aéroports si vous allez être remboursé…. » quel aurait été votre choix, 3 jours avant de partir? sachant que le marathon n’a été annulé que le jour même !
    Les agents de voyages sont simplement fatigués d’être tenus responsables dès qu’un cas de force majeur vous tombe dessus … On aimerais que tout le monde prennent ses responsabilités!

  18. Je ne suis pas marathonienne (juste capable de courir 5 kms … même à NY, comme c’était prévu), je devais faire partie du voyage pour accompagner mon homme de marathonien (pas débile du tout !), mais quand j’ai vu l’ampleur des dégâts dès lundi j’ai pris contact avec T Cook pr avoir des infos … qui sont restées très vagues. Le mardi le vol Totonto NY était annoncé annulé sur le site Air Canada. J’ai dc rappelé l’agence en l’informant que je ne souhaitait pas partir ds ces conditions. La seule réponse a été : « vs devez vs rendre à Paris comme prévu, et on vs affretera sur un autre vol » … sachant que l’ensemble des aéroports étaient fermés !!! J’ai donc eu le courage de ne pas me présenter à l’aéroport … et aujourd’hui mes 2 063 euros sont perdus puisque pour une annulation 1 jour avt le départ, c’est 100% du voyage retenu. Je ne conteste pas les conditions générales de vente … il fallait dc les appliquer correctement et notamment l’obligation d’information par écrit lors d’un changement essentiel du contrat, afin que le consommateur puisse prendre sa décision sur les nouvelles conditions. Je reproche donc à l’agence d’avoir traité « à l’arrache » cet incident pas facile à gérer certes ! Je soutiens totalement l’ensemble des marathoniens … et me battrai à leurs côtés pour un remboursement et le préjudice subi d’être « pris en otage » !

    1. et pouvez-vous nous expliquez comment l’agence aurait-elle pu vous prevenir d’une modification d’un element de votre contrat puisque de une:
      – bien sûr les agences etaient au courant de cette tempete, mais les mechants agents de voyage ne vous ont rien dit expres pr vous embeter!!
      – de 2 : le marathon a été annulé au dernier moment ! pareil on le savait hein mais on voulait pas vous le dire

      il y a des procedures à suivre ..

      arretez de vous croire supérieurs, le client a bcp de droit mais il ne faudrait pas quil se prenne pr le roi

  19. Je rassure tous les français qui trouvent la demande de marathonien indécente…
    1- l’organisateur du marathon de NY a empoché le prix de dossards : 300 euros X47000 personnes et pour l’instant ne compte rien rembourser (ni donner aux victimes de Sandy)……. de plus il va faire jouer son assurance …
    2 – Les voyagistes ont empoché 3000 euros X 2000 participants…. et ne comptent pour l’instant rien rembourser (ni donner aux victimes de Sandy)…et ils vont faire jouer leur assurance annulation
    3 – les « cons de marathoniens », ont payé 3000 euros par personnes (voir plus), ne peuvent pas faire jouer d’assurance…. (et en plus ces cons avaient essayer d’annuler avant de partir….leur vayagiste leur indiquant alors qu’aucun remboursement n’étaient possible…. alors que dans le contrat il est stipulé l’inverse)….
    Franchement …. qui faut-il plaindre…. le pauvre organisateur du Marathon de New York … les pauvres voyagistes (qui ne pouvaient pas prévoir… alors qu’ils avaient des représentants sur place)…. ou ces cons de marathoniens qui one eu peur de perdre 3000 euros par personnes….
    Ce qui est sûr c’est que nous pensons tous aux victimes de Sandy…. dans le monde….

  20. Et si au lieu de se lancer la balle nous prenions un peu de recul.
    Par la force des choses personne n’est responsable de fait puisqu’il s’agit d’un cas de force majeure. (A moins d’accuser ce grand méchant qui a dirigé le cyclone sur NYC.)
    La procédure habituelle est celle-ci:
    le client reclame à son interlocuteur direct(l’agence) les prestations non fournies.
    L’agence demande ensuite le remboursement au T.O ou aux prestataires.
    Ces T.O ou prestataires font valoir leurs droits aupres de leur assurance et aupres de l’organisateur du marathon.
    L’organisateur du marathon demande dédommagement a son assurance.
    (en schématisant simplement bien sûr)
    En tout état de cause je pense que l’agence pourra deja rembourser les dossarts si l’organisateur du marathon leur rend l’argent percu.
    Pour le reste, si chaque chose suit son court, ne vous attendez pas à etre remboursé dans l’immédiat.
    Enfin, juste mon opinion personnelle: je pense que chacun (agences et marathonniens)devrait mettre un peu d’eau dans son vin.
    Les plus sinistrés restent les americains ne l’oublions pas.
    Il est sûr que 3000€/personne ce n’est pas rien, mais comparé à tous ces gens qui ont vu leur vie engloutie par le cyclone et tous ceux qui ont perdu des proches, je pense qu’il faut prendre un peu de recul.

    1. Sauf que l’obligation de remboursement du client n’est pas liée au fait que l’agence reçoive ou pas elle-même son dû de ses partenaires et prestataires. L’agence ne peut donc pas (et ne doit pas) se réfugier derrière le fait qu’elle attend elle-même une prise en charge pour retarder le remboursement de son client. Chacun son problème ! Pour l’agence, c’est une question de trésorerie (d’aillleurs bien souvent elle n’a pas déjà payé ses prestataires à la date de voyage). Pour le client, une question de découvert substantiel pour une prestation payée en temps et en heure mais pas assurée.

  21. Bonjour à tous.
    Je pense qu’une petite mise à jour s’impose quant aux réactions d’insultes ou de soutien envers les marathoniens.
    1 / La loi impose désormais à tous voyagistes (pas uniquement ceux partants à NY pour y faire un marathon !!) une obligation d’information préalable écrite (même par mail) lorsque des conditions exceptionnelles rendent les conditions de voyage et de prestations différentes de celles prévues initialement dans le contrat. L’AGENCE DOIT ALORS PREVENIR PAR ECRIT, le client à le choix soit d’accepter de partir (il accepte dans ce cas les risques) soit de demander le remboursement du prix du voyage (c’est un DROIT)…Que s’est-il passé avec Thomas Cook Marathon ? Aucune information préalable n’a été envoyée par écrit, lorsque l’on tentait de les joindre, la réponse était « si vous ne partez pas vous ne serez pas remboursés de votre voyage »…l’objectif était clair, forcer les personnes à prendre l’avion et ne pas respecter leur obligation préalable d’information qui aurait incitées certaines personnes à annuler leur voyage et donc se faire rembourser de droit, donc une perte sèche pour T Cook. Des personnes parlent d’un cas de force majeure, selon le droit, il s’agit d’un évènement imprévisible, irrésistible et insurmontable…je suis OK pour admettre les deux derniers, en revanche, il était possible de prévoir les dégats qu’une telle tempête pouvait faire (sinon pourquoi évacuer les bords de mer ainsi que Manhattan Sud ?!!)…T Cook a donc privilégié sa rentabilité et forcer les personnes à prendre l’avion alors que son obligation légale était de laisser la possibilité aux personnes d’annuler leur voyage.
    2 / Concernant l’annulation de l’épreuve : il est parfaitement normal que cette épreuve soit annulée compte tenu des dégats et des souffrances subies par les habitants touchés….A AUCUN MOMENT LES marathoniens ont critiqué cet état de faits…le seul reproche est fait sur la décision tardive et « politique » prise par M.Bloomberg. Les conséquences de la tempête et les dégats étaient connues dés le mardi, alors pourquoi prendre une décision un jour avant le marathon ?
    3 / Je ne répondrai pas par l’insulte à ceux qui m’ont insultés…en revanche, si un jour vous vous destinez à partir dans un pays qui connait une situation exceptionnelle (politique ou évènements naturels) à deux jours de votre départ…vous vous rappelerez alors de l’obligation d’information préalable de votre prestataire de voyage qui doit vous donnez la possibilité d’annuler votre voyage et vous faire rembourser….et vous remercierez alors sans doute (avec un peu de honte) ce « con » de marathonien qui vous a donné l’info, et qui en plus vous soutient dans cette démarche !

  22. Bonjour pour ma part j’avais reservé chez THOMASCCOOK ARRAS un vol et l’hotel( je ne suis pas marathonienne) je devais partir avec ma fille je me suis rendue à BRUXELLES comme prévu mon vol a étè annulé,j’ai demandé à la compagnie un courrier d’annulation que j’ai obtenu je me suis rendue chez thomascook à ce jour rien ne m’a étè proposé , seul le report des vols mais pour l’hotel (1700€ aucune proposition, je voulais reporter pas être remboursée , j’ai envoyé courrier de réclamation , depuis rien si vous avez des renseignements à me donner je serai vraiment contente , je n’en dors plus, 3 ans d’économie pour rien merci

  23. Bonjour pour ma part j’avais reservé chez THOMASCCOOK ARRAS un vol et l’hotel( je ne suis pas marathonienne) je devais partir avec ma fille je me suis rendue à BRUXELLES comme prévu mon vol a étè annulé,j’ai demandé à la compagnie un courrier d’annulation que j’ai obtenu je me suis rendue chez thomascook à ce jour rien ne m’a étè proposé , seul le report des vols mais pour l’hotel (1700€ aucune proposition, je voulais reporter pas être remboursée , j’ai envoyé courrier de réclamation , depuis rien si vous avez des renseignements à me donner je serai vraiment contente , je n’en dors plus, 3 ans d’économie pour rien merci

  24. Avant le départ des clients, le marathon n’était pas annulé ; il était donc normal que les conditions d’annulation s’appliquent.
    Je conseille aux marathoniens :
    – d’acheter des billets remboursables à l’avenir…et qu’on entende pas « c’est trop cher…j’ai trouvé sur internet… »
    – de souscrire à une assurance annulation qui couvre « annulation en cas de catastrophe naturelle à destination »
    Les organisateurs ont simplement fait leur travail.
    Je crois que si quelqu’un mérite un procés, c’est le maire de New York qui a laissé les participants prendre l’avion pour se rendre à un évênement qu’il a maintenu mais qu’il ne pouvait assurer !

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *