Eductour Fram en Rép. Dom.: excursion sur l’île de Saona

Production

PHOTOS – Troisième journée plus farniente pour les agences invitées par Fram. Après la visite rapide d'un hôtel "prix sympa", cap sur Bayahibe pour une balade en bateau et détente sur l'île de Saona. La soirée blanche fut l'occasion d'en savoir plus sur Fram en 2017.
Le soleil est au rendez-vous ce matin. On quitte le Framissima Memories Splash pour voir le Whala Beach Hotel, "prix sympa" chez Fram. Par petits groupes d'une douzaine de personnes, les agents de voyages découvrent  cet hôtel 3* situé dans le quartier Cortecito de Bavaro. "Une adresse pour jeunes couples qui veulent pouvoir sortir en ville tout en profitant d'une piscine et d'un accès à la mer" résume une vendeuse du Sud-Ouest. On repart en évitant les mares que l'averse du petit matin a laissées dans la rue et l'on se dirige vers la plage de Bayahibe, au sud.

Le bus n°2 n'est pas encore arrivé sur le parking que le ciel se déchire et un déluge tombe sur le véhicule. Décidément, les nuages s'accrochent aux Français. La sortie en mer aura-t-elle lieu? Pas le temps de se poser trop longtemps la question. Pendant que le bus n°1 se gare à côté, la pluie s'atténue et tout le monde descend.

Catamaran ou bateaux rapides
Mais où est le bus n°3? Un pneu a crevé. Tout le monde est sorti aider au transfert des bagages dans le véhicule de secours. Arrivés les derniers sur la plage, les passagers du n°3 seront les premiers à débarquer à Saona grâce aux bateaux rapides. Pendant que les agents de voyages du n°1 et du n°2 profitent de la traversée sur un catamaran.

Les filles du bateau assurent le spectacle. Sur la musique tonitruante, elles enchaînent les pas de danse, les mouvements de bassin –tout le monde est bouche bée– et la distribution de rasades de rhum ou de bière. Si le soleil joue à cache-cache, cela n'empêche pas d'aller essayer d'en profiter sur les filets.
 
Apéro dans l'eau
A terre, certains barbotent déjà dans la mer des Caraïbes, quand d'autres, affamés, ont investi l'espace restauration. Nappes en tissu rouge et blanches, assiettes en verre blanc et couverts métalliques posés sous un toit de chaume donnent à ce restau de plage un air de terrasse urbaine.

Les autres groupes de touristes sont partis depuis longtemps quand les "voyageurs" Fram quittent la plage à bord de petits bateaux à moteur. Le barreur fait claquer la coque sur la surface de l'eau dans une course poursuite. Et puis tous les navires s'immobilisent.

A une centaine de mètres, un bar planté dans l'eau avec personnel en tenue attend les agents de voyages. L'eau ne dépasse pas un mètre de profondeur dans cette piscine naturelle où les barmen remplissent les flûtes de champagne.

Un grand "merci"
La journée se termine avec le retour à Bayahibe. Tout habillés de blanc, les agents de voyages sont invités à diner au théâtre ouvert de l'hôtel Canoa. Sur scène, France-Line Michon (directrice des ventes) annonce les 10 engagements de Fram pour la distribution.

Après quelques indications sur l'été 2017 (25 Framissima, 39 circuits…), Frédéric Granel (DGA) et Folco Aloisi (cofondateur de Karavel) redisent tout le bien qu'ils pensent de la marque Fram, de ses équipes et de ses revendeurs. "On a envie de réussir cet hiver 2016-2017 avec vous. Fram, c'est reparti !"

* Si vous avez des difficultés à faire défiler les images sur votre portable, nous vous invitons à privilégier un ordinateur pour regarder le diaporama.
 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *