Eductour FTI à Maurice: encore quelques hôtels, et quel est le préféré?

Production

Pour la dernière journée à l’île Maurice, les agents de voyages de l’éductour Club FTI Privilège ont fait quelques visites d’hôtels. Avec des identités bien différentes, chaque établissement a trouvé son public.

 

C’est déjà le jour du départ, mais avant l’avion, les participants de l’éductour FTI à l’île Maurice vont travailler un peu. Déjà il faut être prêt à quitter l’hôtel Attitude Ravenala à 8h45. Un vrai challenge après la soirée anniversaire de Renaud…

 

L’accueil en musique au Veranda Pointe aux Biches annonce une bonne ambiance. Elodie semble décidée à apprendre le sega. Avec les 2 danseuses, elle travaille son déhanché pendant que les autres découvrent les rites d’entrée de l’hôtel. On leur propose de se déchausser pour marcher ensuite pieds nus après avoir passé les pieds sous l’eau de la fontaine, à la fois purificatrice et source de bien-être. Tout le monde s’y prête volontiers . L’adresse est charmante. Ils sont plusieurs vendeurs à comprendre l’engouement de leur clientèle pour cet hôtel simple et rénové avec sa petite plage de sable tranquille dont la baie est aménagée de murets en roches volcaniques.

 

On repart vers le mini-bus. Les musiciens et danseuses sont là. Le jeune chanteur percussionniste accompagne les Français dans le véhicule. Tout le monde reprend le refrain « li tourné, li tourné… oh la la la ». Quelle ambiance ! Mais il faut absolument repartir. Le Paradise Cove d’Attitude nous attend. On fait une pause shopping au bazar de Grand-Baie. Ça négocie gentiment. Direction Cap Malheureux . Que c’est beau ! On emporte son décor de carte postale.

 

Au Paradise Cove, tout rénové, les Français apprécient la décoration. La visite de l’hôtel  va crescendo. Même si la piscine à débordement reste une belle première impression. Les vendeurs sont conquis. Direction maintenant le Lux Grand Gaube. Les smartphones pointent un peu partout.

 

Les volumes et les couleurs, les espaces et prestations Lux (café, cinéma, glaces…) sont une belle découverte pour ceux qui n’étaient pas familiers avec la marque. Géraledine, la directrice des ventes de l’hôtel, explique tout. Le déjeuner qui suit avec une sélection de plats provenant des 3 restaurants de l’hôtel est un bonheur.  Olivier se délecte de la glace signature de Lux: « ananas-piment ».

 

Alors en comptant l’Outrigger (club FTI Privilège) et le Ravenala, quel est l’hôtel préféré ?  Difficile à dire. Chacun a son palmarès en fonction de ses goûts personnels ou de sa clientèle. Et si c’était celui qui leur a fait vivre le plus de nouvelles expériences ? Une chose est sûre, ils vont vendre l’île Maurice !

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *