Emmanuel Foiry, président de Kuoni France : « Der Touristik achète des hommes, un savoir-faire et une marque »

Production

Emmanuel Foiry, président de Travel Lab qui exploite la marque Kuoni en France, revient sur le rachat de son TO par le groupe allemand Der Touristik. Entretien.

 

Pourquoi Der Touristik va-t-il racheter Travel Lab ?

Der Touristik est un repreneur très naturel à nos yeux. Ce sont eux qui ont racheté en 2015 tout le groupe Kuoni (Suisse, UK et Scandinavie). Le seul Kuoni qu’ils n’avaient pas dans leur portefeuille était Kuoni France. Ils avaient une logique évidente et une légitimité très forte pour nous reprendre.

De plus, Der rachète une société qui gagne de l’argent, qui se développe et qui est profitable depuis 4 ou 5 ans. Comme nous avons déjà réussi, nous allons maintenant avoir les moyens de faire encore mieux. Ce qui est aussi intéressant, c’est que nous allons retrouver tous nos anciens « copains » de Kuoni.

 

Si vous gagnez de l’argent pourquoi vous vendez ?

Et pourquoi pas ? Vaut-il mieux vendre quand on gagne de l’argent ou quand on en perd ? C’est vrai que financièrement nous n’avions pas besoin de vendre. Et généralement ceux qui vendent sont soit ceux qui partent à la retraite, soit ceux qui sont à la tête d’une entreprise qui va mal. De toute façon, on ne peut pas éternellement regarder les trains passer. Il y a des opportunités qu’il ne faut pas rater.

 

Est-ce que ça va changer quelque chose pour la marque Kuoni ?

Non, elle sera utilisée sous licence comme auparavant. Bien sûr, c’est mieux d’être propriétaire de sa marque. Mais il y a des centaines d’entreprises, comme Afflelou ou Pierre Cardin par exemple, qui fonctionnent comme ça, et ça ne pose pas de problème.

D’ailleurs, quand le groupe Der a racheté Kuoni, ils étaient dans la même position que nous vis-à-vis de la marque, la seule différence,  c’est qu’ils avaient signé une licence d’une durée de plus de 50 ans !

Je vous rappelle qu’ils rachètent uniquement Travel Lab. Ils reprennent la société avec sa structure, ses droits et ses obligations. C’est une cession et tous les contrats se poursuivent… Et dans la corbeille il y a un contrat de licence de marque qui dépasse les années 2030.

 

L’équipe actuelle reste t-elle aux commandes ?

Il n’y a aucun changement dans les contrats de travail avec Travel Lab. J’ai lu quelque part qu’il y a avait un contrat d’accompagnement de trois ans mais ce n’est pas vrai. Une chose est sûre, il y aura des moyens qui seront mis en place pour nous motiver, mais je ne peux pas les dévoiler.

Travel Lab n’a pas de produits propriétaire, pas d’hôtels, pas de bateaux, pas d’avions, ni des contrats longues durée sur des sites précis. En fait, Der Touristik achète des hommes, une équipe, un savoir-faire et, indiscutablement, une marque.

Tout est prévu pour aller bien au-delà de trois ans, pour une durée indéterminée. Bien sûr, nous pourrions nous fâcher avec eux, mais je n’y crois pas trop.

 

Der Touristik deviendra t-il le seul actionnaire de Travel Lab ? Quel est le montant de la transaction ?

Oui, il sera le seul actionnaire, quant au montant de la transaction, il est tenu secret.

 

Qu’est ce qui va changer pour vos partenaires ?

Rien, en tout cas dans l’immédiat. Der ne fait pas le même métier que nous. Ils ne sont pas sur le marché français, ils ne le connaissent pas et, dans le cas de ce rachat, aucun contrat n’est remis en cause. Depuis 2013, il y a eu d’autres changements d’actionnaires,  et personne ne s’en est rendu compte. Ca n’a rien changé pour nos fournisseurs et nos distributeurs. Sauf peut-être avec les autres Kuoni. Ainsi, si par exemple je peux bénéficier des contrats de Kuoni Angleterre qui fait aux Maldives 3 ou 4 fois notre CA, je suis tout à fait preneur.

 

Allez-vous mutualiser des achats avec votre maison-mère ?

Der Touristik n’a pas la volonté de m’obliger à prendre ses hôtels ou ses clubs en Turquie. Ils ne veulent pas dénaturer l’ADN de Kuoni France. De plus, je pense que ça n’a pas beaucoup de sens de faire un club où se mélangent Français, Allemands et Espagnols. Surtout quand on sait que les Allemands, ont fini de dîner à 19h00, alors que les Espagnols c’est à 23h00 !

Cela dit, Der est propriétaire de nombreux réceptifs, et c’est donc logique que je passe par eux s’ils sont sur les destinations qui m’intéressent.

Mais je pense que les synergies passeront surtout par les marques Kuoni du groupe Der.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *