Emmanuelle Béart et Michèle Laroque, « ambassadrices de coeur » pour Thalasso n°1/ Ô Voyages

Production

"Copines de thalasso", les deux actrices sont aussi amatrices de vacances familiales… en Ô Club. Le TO sort cet été une mini-brochure avec dix Ô Club en Méditerranée. Il crée la gamme, "Ô Club Chic", avec animation douce dans des hôtels 5*. Et prépare du long-courrier pour l'hiver prochain."Une relation amicale", sur fond de production cinématographique et de thalassothérapie. Voilà comment l’actrice Emmanuelle Béart explique sa présence et celle de Michèle Laroque auprès de la marque Ô Clubs. Clientes de Thalasso n°1, elles ont rencontré Raouf Benslimane, président du groupe Thalasso n°1/ Ô Voyages. Aujourd’hui, celui-ci contribue au projet de financement participatif de "Jeux dangereux", le futur film de Michèle Laroque. Son TO offre des week-ends thalasso aux particuliers qui investissent.
 
Un échange de bons procédés ? Pas seulement. C’est aussi en qualité de mères de familles recomposées qu’Emmanuelle Béart et Michèle Laroque apportent leur caution aux Ô Clubs. Elles y ont déjà séjourné disent-elles. Et apprécient "la qualité, l’ouverture sur les destinations et les activités pour enfants qui permettent aux parents de profiter de leurs vacances". Sans oublier la discrétion, nécessaire quand on est une "people" en vacances. "C'est une de nos compétences" assure la DG, Samia Benslimane, citant l'exemple d'une ex-première dame de France partie avec le TO sans écho.

Une offre étoffée et plus segmentée
Pour l'été 2016, le TO édite une mini-brochure de 32 pages présentant ses dix Ô Club. Le concept lancé en 2014 avec 4 clubs en propose aujourd'hui 5 aux Canaries, 3 en Grèce (Rhodes, Crète, Péloponnèse), 1 en Sardaigne et 1 au Maroc. Ô Voyages programme en effet l'ex-Framissima des Jardins de l'Agdal, "totalement rénové" à partir du 1er avril. "Parce que nous faisons notre métier de voyagiste, nous programmons le Maroc où il ne se passe rien" explique Raouf Benslimane. Et le PDG de rappeler qu'il reste aussi présent sur la Tunisie à travers l'offre de Thalasso n°1.
 
Nouveauté cette année, les "Ô Club chic". Une déclinaison en 5*, dans quatre hôtels de chaînes internationales (plus petits ou avec espace séparé comme au Capsis en Crète) des "Ô Club pour tous" 4*. On y retrouve donc l'all inclusive, l'accueil spécial enfants, l'initiation à la culture locale, les sports, les clubs enfants et ados… Mais avec animations "soft" et des réductions sur le spa, la location de voiture, etc. La catégorie Ô Club adults only s'adressant aux couples est représentée par le R2 Bahia Playa à Fuerteventura.
 
France et long-courrier l'an prochain
"La qualité est notre leitmotiv, précise Raouf Benslimane. Notre offre de clubs devrait atteindre 20 à 25 unités maximum." Les prochaines pistes ? Le long-courrier, un Ô Club à la montagne en France pour l'hiver 2016-2017, voire une structure "nature, bio" autour d'un nouveau concept.

En 2015, le TO a réalisé 150 M€ de CA pour un total de 260.000 clients dont 30.000 en clubs. Avec une offre clubs doublée cette année, il vise les 70.000 pax Ô Club. Son plan de vols prévoit notamment des départs de 12 villes sur les Canaries et la Grèce et de 10 villes sur la Sardaigne. "La province est clairement un levier de croissance !" déclare Raouf Benslimane.

 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *