En Egypte, avec Charm el-Cheikh, FTI Voyages joue la carte de la différenciation

Production

Premier TO à relancer la destination balnéaire en Egypte, à Hurghada en 2015, FTI Voyages mise désormais sur Charm el-Cheikh. Pour séduire la clientèle française, le TO compte 80 hôtels sur la ville, un club 4*, le FTI Voyages Tower Bay, et très prochainement deux vols charters de 186 places directs depuis Paris et Bâle/Mulhouse.

 

 

Charm el-Cheikh, la station balnéaire implantée sur la pointe Sud du Sinaï par l’ancien président égyptien Hosni Moubarak, conserve son pouvoir d’attraction. Depuis 2015, la destination était fortement déconseillée par le Quai d’Orsay. L’an passé, la situation a évolué et désormais la station balnéaire est accessible à condition de s’y rendre en avion et d’éviter de s’aventurer vers le Nord.

 

Un bref séjour sur place suffit pour se rendre compte que les touristes du monde entier n’hésitent plus à organiser leurs vacances à Charm el-Cheikh. Les hôtels affichent presque complet. Les rues des marchés et les cafés en bord de plage accueillent toutes les nationalités, notamment des Italiens, des Allemands, des Ukrainiens ou des Russes attirés par le soleil, la mer transparente et les fonds coralliens.

 

FTI Voyages mise sur les attraits de la région pour séduire (à nouveau) la clientèle française. En 2014, un partenaire égyptien de poids, Orascom Development est entré au capital du groupe FTI, apportant un vaste portefeuille hôtelier notamment en Egypte. Grâce à ce nouveau partenaire, le TO s’est d’abord employé à relancer les voyages sur le Nil, à Hourghada et El Gouna. Mission accomplie pour Axel Mazerolles, DG de FTI Voyages, qui se félicite de ses résultats en 2018/2019, avec 50 000 pax et une progression de 83% par rapport à l’exercice précédent.

 

Aujourd’hui, alors que la concurrence est elle aussi revenue sur ces marchés, FTI mise sur la différenciation avec Charm el-Cheikh et emploie les grands moyens. Le voyagiste affrète deux charters de 186 sièges au départ de Paris et Bâle/Mulhouse à partir de décembre 2019 et se tient prêt à envisager de nouvelles liaisons au besoin. Le TO propose 80 hôtels sur place. Neuf pages de la brochure Egypte 2020 sont consacrée à Charm el-Cheikh, avec sept hôtels mis en avant dont le club FTI Tower Bay, proposé à partir de 529 euros la semaine, tout compris, vol inclus.

 

«Le club Tower Bay devient notre tête de gondole, précise Axel Mazerolles. Et nous envisageons de proposer prochainement un Club FTI Privilège, avec chauffeur privé, massage inclus et prestations exclusives. » Sur place, le réceptif Meeting Point et une équipe francophone de 18 personnes accueillent déjà les premiers touristes français. Un éductour est également en préparation pour démontrer aux agents de voyage que la destination est sûre mais aussi très séduisante pour le marché français.

 

Le nouvel outil B2B du groupe, FTI 360, pour l’instant réservé aux USA et au Canada, devrait également être rapidement décliné pour la destination égyptienne

Publié par Caroline Kervennic
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *