En hausse de 11%, Asia a passé une belle année 2016

Production

Asia va terminer 2016 sur un CA en hausse de 11% à 65 M€. Japon, Inde et Indonésie ont fait l'été du TO. Avec un réseau d'agences enseigne en développement,  l'hiver 2016-17 est bien engagé.

 L’année 2016 a été celle du long-courrier a prévenu le Seto à Top Resa. Cela se confirme avec Asia. Chez le spécialiste de l’Asie, le chiffre d’affaires (exercice clos le 31 octobre) devrait enregistrer une hausse de 11%, à 65 millions d’euros. Ce qui lui permet de revenir quasiment au niveau de 2014 (66 M€) après une année 2015 en baisse. L'été a été particulièrement bon avec un CA "en croissance de 21% sur avril-octobre et jusqu'à + 25% en août".
 
Le Japon en vedette
Le pays du Soleil levant a de nouveau la cote sur le marché français. "L'effet Fukushima a été rattrapé en 2014" rappelle Jean-Paul Chantraine. Sur tous les marchés, notamment la Chine, l'engouement pour le Japon est net. Chez Asia, après un très bon été 2016, le Japon arrive 2e ex-aequo avec l'Inde -qui fait son retour en force- derrière le Vietnam.

Ces trois destinations enregistrent une croissance de 20% en chiffre d'affaires. Toutes les destinations asiatiques ont progressé, à l'exception de la Birmanie et de la Chine "que nous avons tous du mal à faire repartir" constate, déçu, Jean-Paul Chantraine.

Sur la région Asie centrale, rebaptisée "Carrefour d'Orient" dans la brochure individuels d'Asia, l'Iran s'est bien vendu auprès de "plus de 800 pax pour un CA d'environ 2 M€". Mais la tension sur les stocks hôteliers va être forte, avertit le PDG. Quant à l'Australie-Pacifique, la Nouvelle-Zélande poursuit sa croissance entamée il y a 2 à 3 ans avec quelque 600 pax pour un panier moyen de 3.500 €.

L'hiver bien engagé
30% de l'hiver 2016-2017 est déjà réalisé. "Nous sommes sur la même bonne tendance pour l'Asie que durant l'été", précise Jean-Paul Chantraine. Prudent, il nuance en indiquant que les aléas climatiques, politiques, sécuritaires etc. compliquent la "visibilité sur 12 mois".

Chez Asia, cinq destinations sont déjà bien parties pour l'hiver prochain : Vietnam, Thaïlande, Birmanie, Japon et Cambodge. Les voyants sont au vert, avec des satisfactions aussi sur la production Australie-Pacifique, l'Iran et le Sri Lanka.

Un réseau d'agences enseigne qui performe
Avec une hausse de 36% du chiffre d'affaires cette année, "les agences enseigne sont clairement une voie de développement en B2B" avoue Jean-Paul Chantraine. De 23 points de vente en septembre 2015, le TO est passé à 36 en septembre 2016. Avec l'idée d'atteindre "la cinquantaine fin 2017 pour avoir un bon maillage du territoire".

Le TO constitue ainsi un réseau d'experts de l'Asie qui sont formés, emmenés en éductour et accompagnés, dans leurs soirées clients par exemple. "C'est compliqué d'être un bon vendeur et un expert de l'Asie" reconnaît le président. Asia compte aussi 5 agences en propre.

Une large offre en ligne
En parallèle, Asia veut jouer la carte on line. L'objectif est d'avoir l'ensemble de ses circuits privés vendables en ligne fin 2017. Ce qui représente un "énorme travail de développement". "Rien qu'au Sri Lanka, nous avons 43 produits" illustre Yannick Barde, co-directeur de production. "C'est l'excellence de la production Asia avec la flexibilité sur l'aérien, l'hôtellerie, les extensions, les détours et autres stop-overs" précise Jean-Paul Chantraine.

Le TO s'appuie à la fois sur son site B2C lancé en juin 2016 et son site B2B complètement revu en mars 2015.  "Plus de 30% du CA facturé aujourd'hui est généré par le Web, annonce le président. Le voyage est commencé sur Internet."

Et comme les grands voyages se préparent parfois longtemps à l'avance, le TO propose aux agences la possibilité de réserver l'été 2017. Notamment les circuits de la brochure "Tentations", les 200 dates et 4.000 sièges de la brochure "Toute l'Asie" et même, sur l'Autralie et la Nouvelle-Zélande,  quelques dates en novembre 2017…

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *