Excursion en dhoni et île déserte au Grand Défi Jet tours

Production

Ce lundi 26 mai, le soleil n'a pas boycotté la destination. Sans doute s'est-il dit que bouder les Maldives apporterait son lot de chômage et de misère, qu'il ne ferait que renforcer un amoncellement de nuages épais ? Sans doute a-t-il pensé qu'il fallait chercher une solution autre que le boycottage pour rendre à ces 1190 îles coralliennes, une justice qui soit à l'image de leurs paysages paradisiaques ? Quoiqu'il en soit, c'est donc sous un soleil radieux que, équipés de leur masque, palmes et tuba, les 30 agents de voyages de la grande finale du grand défi Jet tours ont embarqué à bord de deux dhonis, ces superbes bateaux maldiviens traditionnels. Ils ont tracé leurs sillons, mettant le cap sur un banc de sable, perdu au milieu de nul part, cerné par des somptueux massifs coralliens…
Emotions fortes au moment de sauter du navire pour rejoindre les eaux sombres des profondeurs. Puis, quelques éparses crises d'angoisses plus tard, toutes, ou presque, se sont mises à admirer les merveilles sous-marines, décuplant d'énergie pour palmer sous les yeux ébahis des poissons de roches qui, depuis longtemps, n'avaient pas vu un tel banc de sirènes françaises.
L'après midi, c'est dans des eaux proches des pilotis du Lux Maldives que l'intrépide Narjess, de Jet tours, suivie bientôt de Séverine (la Voyagerie à Vertou), ont fait le plein d'adrénaline en nageant avec de jeunes requins à pointe noire. Elles furent bientôt invitées par un salarié de l'hôtel à sortir de l'eau et, sans doute eut-il raison puisque, quelques secondes plus tard – et pour dire vrai avec le recours de quelques boulettes de poissons jetées depuis le ponton -, ce furent une vingtaine de requins, nettement moins jeunes – donc nettement plus gros ! – qui se sont disputés la chaire fraîche si facilement acquise.
Rappelons que les requins à pointes noires représentent rarement un danger pour l'homme… sauf quand ils sont excités par de la nourriture.
Finalement, c'était bien qu'elles sortent de l'eau…
A demain pour de nouvelles aventures… 

Publié par Didier San Martin
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *