First Choice est fier de Marmara et Tourinter

Production

Le groupe britannique devient troisième leader européen.
Son chiffre d’affaires culmine à 3,2 milliards d’euros.
Marmara et Tourinter ont aussi des résultats en hausse.
Maintenant que My Travel est sur la touche (le groupe britannique serait au bord du dépôt de bilan), First Choice occupe désormais la troisième place du podium des leaders touristiques européens, derrière les deux géants allemands TUI et Thomas Cook. « Loin de nous l’idée de vouloir leur ressembler », assure pourtant Richard Prosser, DG de la division Europe de First Choice. De passage à Paris, il explique que les stratégies de l’un et l’autre ne correspondent en rien aux attentes de son groupe. « TUI et Thomas Cook ont choisi une seule marque, un modèle d’intégration verticale et des TO généralistes. Alors que nous avons opté pour plusieurs marques locales, des spécialisations par destination et par produit, limitant l’intégration verticale à nos structures de Grande-Bretagne et du Canada », poursuit le DG. Cette stratégie, First Choice l’applique à toutes ses sociétés qui n’offrent jamais plus de 5 ou 6 destinations souvent très orientées Maghreb, Egypte et Turquie. En France, le meilleur exemple reste Marmara/ Etapes Nouvelles racheté en juin 2001 par First Choice et aujourd’hui leader en France sur tous ces axes. Par ailleurs, affichant une santé insolente en 2003 avec un CA de 3,2 milliards d’euros pour un bénéfice en progression de 124 ME, First Choice confirme pour l’avenir sa politique de développement d’activités spécialisées à forte rentabilité… un peu à l’image de Tourinter repris il y a 2 ans par ce groupe et qui en 2003 affichait un CA de 55 ME pour un résultat net de 650 000 euros. « Et nous espérons faire + 12 % en 2004 », ajoute Gérard Larocca, PDG de Tourinter. Aussitôt rejoint par Hervé Vighier, PDG de Marmara, qui, lui, affiche un large sourire mais surtout un CA de 273 ME pour 605 000 clients enregistrés. Enfin, côté transport, Richard Prosser même s’il loue leurs résultats indique que ses TO français ne profiteront pas des appareils de First Choice Airways (32 au total) qui restent exclusivement à la disposition des marchés britannique et canadien.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *