Fram : « Nous aurons au moins trois nouveaux Framissima cet hiver »

Production

Le tour-opérateur a ouvert ses ventes hiver 2018-2019 à la mi-juin. Et la tendance de réservation a très bien commencé, en progression à deux chiffres. Entretien avec Frédéric Granel, directeur général adjoint de Fram.

 

Quels axes stratégiques à retenir pour l’hiver 2018-2019 chez Fram?

Nous développons toujours plus le long-courrier, que ce soit sur les circuits ou pour les Framissima. Comme chez tous les TO, il est nécessaire d’équilibrer l’activité entre long et moyen-courrier. Fram a toujours été traditionnellement très dépendant du moyen-courrier. Donc on a fait les choses progressivement depuis la reprise* en augmentant chaque année notre programmation long-courrier. L’hiver prochain, nous aurons, par exemple, une belle offre en Framisima aux Caraïbes.

 

Vous aviez déjà un Framissima en République dominicaine et un autre à Cuba…

Effectivement, le Memories Splash Punta Cana est le premier Framissima long-courrier que nous avons ouvert à l’hiver 2016-2017. Il a été rénové cette année par la chaîne hôtelière et est passé en catégorie supérieure avec l’appellation Grand Memories. A Cuba, l’hiver dernier, nous avons ouvert le Framissima Cuba à Cayo Coco qui après le coup d’arrêt dû à l’ouragan a fait une bonne saison. Nous les conservons tous les deux. Etpour compléter notre trilogie Caraïbes, cette année nous ouvrons Cancun au Mexique.

 

 

Où sera situé ce Framissima mexicain ?

Au bord d’une très belle plage, il est situé à Playacar, à quelques minutes de Playa del Carmen et de son animation. Il s’agit du Viva Wyndham Maya. Pour ce nouveau Framissima, nous commençons doucement avec 30 chambres engagées et une équipe d’animation Fram. Autre intérêt  de cet hôtel, il ne compte « que » 600 chambres, ce qui n’est pas énorme pour la région, et n’est pas trop étendu. Il n’y a pas besoin de couvrir de grandes distances en voiturette entre sa chambre et un restaurant par exemple.

 

 

D’autres nouveautés en Framissima ?

Nous en avons treize disponibles à la vente pour l’hiver prochain, soit déjà trois de plus que l’hiver dernier. Mais on pourrait en ouvrir encore d’autres avant le début de la saison. Des projets sont en négociation mais je n’en dirai pas plus pour le moment.  Parmi les nouveaux Framissima, nous en aurons un au Mexique (Cancun) et un au Maroc (Agadir – l’ex-Lookéa Tafoukt). Deux hôtels reviennent en Framissima : le Coral Beach (à Chypre) et le H10 Costa Adeje à Tenerife (qui remplace l’IIsla Bonita).

 

 

Que pouvez-vous dire sur les circuits de l’hiver chez Fram et Plein Vent?

Tout d’abord, il faut noter que nous avons étoffé notre offre de circuits. C’est la grande satisfaction avec 25 circuits dans 15 destinations majeures pour Fram et 15 circuits chez Plein Vent. Avec Plein Vent, nous nous permettons d’aller plus loin et de tester des destinations originales comme la Colombie ou la Jordanie, de retour.

 

Sur Fram, nous avons travaillé en profondeur les destinations en ajoutant des itinéraires. Nous sommes ainsi passés de un à deux circuits en Inde et au Sri Lanka, par exemple. Ou sur la Thaïlande et Cuba nous sommes montés à 3 circuits. Nous développons aussi des circuits en étoile depuis nos Framissima. Et proposons plus d’extensions, notamment balnéaires mais aussi culturelles ou locales comme un safari dans le parc Pilanesberg en Afrique du Sud.

 

 

Des premiers chiffres sur les ventes hiver ?

Nous sommes en augmentation de 50% en prises de commande sur les 4 dernières semaines. Je l’explique par une combinaison de plusieurs facteurs : une ouverture des ventes plus tôt dans la saison, une meilleure offre avec de nouvelles et belles adresses dont certaines bien connues sur le marché français, comme à Tenerife ou à Agadir. Pour d’autres Framissima, comme il s’agit d’une seconde saison, le bouche-à-oreille a bien fonctionné.  Et puis nous allons avoir notre campagne d’early booking dès la mi-juillet alors que les brochures ne seront livrées que fin août en agences. Et les eductours reprendront à l’automne.

 

 

Pour les ventes été, le Seto évoquait hier des VDM à prévoir en juillet. Comment cela se passe-t-il chez Fram ?

C’est vrai que nous avons connu de très bons résultats depuis le début de l’année, avec même plus 25% en mars mais la grève a brisé un peu cette dynamique. On est descendu en mai à +5% en prises de commandes mais resté dans le positif. TO très implanté en  province, nous sommes fortement impactés par le mouvement social chez Air France à cause des préacheminenments. Et  nous subissons de plein fouet la grève du contrôle aérien d’Aix-en-Provence, la grève AF (certains peuvent planifier leur voyage) et même la grève de la SNCF.

 

* Fram a été racheté en novembre 2015 et la production été 2016 est sortie en urgence, ce qui a impacté par la suite le calendrier de production.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *