Gilets jaunes à la Réunion : reports et annulations, le Seto fait le point

Production

A l’île de la Réunion, le Seto observe que le couvre-feu partiel a été levé ce week-end, mais les problèmes de circulations dus aux blocages des « gilets jaunes » continuent à pénaliser la vie quotidienne ainsi qu’une partie des services touristiques.

 

La venue de la ministre d’Outre-mer et les annonces des premières « mesures d’urgence » n’ont pas eu d’impact immédiat et significatif sur le mouvement de contestation. L’évolution de la situation locale reste difficile à prévoir. Selon les informations disponibles, malgré une certaine détente de la situation locale, les perturbations pourraient continuer de pénaliser l’activité sur l’île pendant au moins ce week–‐end.

Les TO du Seto sont en contact avec leurs clients et apportent, en coopération étroite avec leurs réceptifs, les différentes solutions adaptées aux besoins de leurs clients compte tenu de cette situation exceptionnelle et imprévisible. Ainsi, pour les clients en voyage à forfait actuellement sur place, les dispositions des TO d’ici lundi 3 décembre inclus sont adaptées aux différents programmes.

 

Les clients résidentiels avec une location de voiture et/ou une combinaison avec l’île Maurice ou clients en autotour peuvent si ils le souhaitent, continuer ou interrompre leur voyage dans les meilleures conditions possibles. Ils peuvent également reporter immédiatement leur voyage sur l’île Maurice.

 

Pour les clients résidentiels dans les structures hôtelières, les séjours balnéaires sans location de voiture se déroulent normalement, il faut juste anticiper les modifications dans les transferts de/à l’aéroport.

 

Pour les clients en partance, compte tenu de la situation exceptionnelle et imprévisible, les clients en voyage à forfait ayant un départ d’ici lundi 3 décembre inclus peuvent soit partir comme initialement prévu à l’Île de la Réunion, sachant qu’il est possible que certaines modifications de programme interviennent en fonction de la situation locale, soit reporter leur voyage : report sans frais, valable 6 ou 12 mois, selon la programmation du TO.

Ils peuvent également reporter immédiatement leur voyage sur l’île Maurice. Ou encore l’annuler dans le respect de la nouvelle Directive européenne des voyages à forfait, en vigueur pour les réservations depuis le 1er juillet 2018.

Le Seto communiquera sur l’évolution de la situation locale au plus tard lundi 3 décembre.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Ça ne se passe pas vraiment comme ça . Thalasso N 1 ne nous a toujours pas proposé de solution à notre départ en autotour à la Réunion le 2 décembre malgré 5 appels de notre part . Ils font la sourde oreille

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *