Hausse du carburant : Solea ne réajuste pas le client

Production

Le DG trouve déplacé d’ajouter 10 euros sur une facture de 1 600 euros.
Il préfère absorber les frais et stimuler le remplissage des hôtels Kerzner.
Promos sur l’île Maurice et la Réunion et challenge de ventes en agences.
Bien qu’en été l’activité de Soléa Vacances ne tourne pas à plein régime – ce qui est lié à la saisonnalité de sa production – la direction du TO vient d’annoncer qu’elle ne répercutera pas la hausse du carburant sur les clients. « Je trouve cela un peu mesquin d’ajouter à une facture de 1 600 euros 10 ou 15 euros par personne. Le client le prend mal et ne comprend pas toujours pourquoi c’est à lui de payer », explique Guy Zekri. En outre, le jeune directeur général avoue qu’il préfère perdre un peu sur ses résultats nets cette année en absorbant les frais et tout faire pour remplir ses hôtels (Soléa Vacances est le TO du groupe hôtelier Kerzner International). « Chacun fait ce qu’il veut. Moi, j’estime que l’été est déjà assez difficile à vendre et que l’on doit éliminer tous les freins qui retiennent l’acte d’achat final. » La saison s’annonce en effet maussade pour ce spécialiste des îles qui fait l’essentiel de son CA en hiver. Pour donner une idée, le DG indique qu’en pleine saison le budget moyen tourne autour de 2 250 euros par personne contre 1 650 euros l’été venu. « Ce qui reste encore un montant conséquent », poursuit-il avant de préciser que juin et septembre sont les mois les plus faibles en termes de rentabilité. Guy Zekri note même que cette tendance s’aggrave d’année en année. « C’est dommage car nous étions très bons jusqu’en mai. » Pour pallier ce ralentissement, Soléa Vacances, qui n’a pas de recette miracle, fait comme les autres TO et lance des promotions. La première concerne l’hôtel Sugar Beach à l’île Maurice qui souffre du retour en catalogue après rénovation de l’hôtel La Pirogue (1 payant = hébergement gratuit pour la seconde personne). La seconde met en avant Les Villas du Lagon 4 étoiles à La Réunion et partenaire de Soléa Vacances (5 nuits payantes = 1 nuit gratuite). « Il est vital de toujours activer le marché et de susciter l’envie de voyager », conclut le DG qui parallèlement stimule les agents de voyages en lançant un challenge de ventes sur l’hôtel Sugar Beach.
Lancé mi-mai 2004, le site B2B de Soléa Vacances est toujours en phase de rodage. Accessible en quelques clics seulement, solea.fr permet aux agences de consulter une riche photothèque des hôtels programmés en catalogue mais aussi de réserver à toute heure. Par ailleurs, assurant qu’il n’a aucun intérêt à passer en direct avec le client, Guy Zekri préfère en plus du site B2B classique multiplier les accès B2B2C et fournir aux agences qui ont déjà leur site un lien direct vers le sien (sous marque blanche). Mais, en attendant que la technologie inonde enfin toutes les agences, le TO annonce la sortie, avec un peu d’avance, de son catalogue hiver 2004-2005 pour mi-août.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *