Héliades met le cap sur les îles pour l’été 2004

Production

Le TO a un programme d’affrètement de 145 000 sièges entre avril et octobre.
La priorité a été donnée aux îles de Santorin, Rhodes, Crète, Mykonos, Corfou.
Dans le cadre des JO d’Athènes, Héliades a réservé 9 000 places de stade.
C’est l’heure de l’avant-première pour Héliades. Le TO spécialiste de la Grèce et de Chypre vient de publier une sélection de ses produits estivaux, en attendant la parution du « pavé » de plus de 360 pages, attendu en février. Cet opus, d’une confortable pagination de 56 pages, soit une dizaine de plus que l’an dernier, a un but essentiel : « rester au contact du marché et répondre aux demandes précoces pour cet hiver », déclare Stéfania Bauvois, responsable production du TO. Les îles sont largement à l’honneur cette année. « Nous prévoyons une capacité de transport de 145 000 sièges pour la saison d’avril à octobre », souligne Xavier de Neuville, le PDG d’Héliades. « Cela représente 7 % à 8 % d’augmentation par rapport à la saison dernière, ce qui s’explique par les efforts mis sur Rhodes, Santorin, Corfou, Mykonos et toujours sur la Crète. Ainsi pour la première fois, le voyagiste affrète un vol complet sur Rhodes avec un départ les lundis de Paris, un vol complet sur Santorin, tandis qu’un vol au départ de Paris se partage entre Corfou et Mykonos. « Au total, Héliades prévoit 22 rotations par semaine durant la saison », note Xavier de Neuville. Et de préciser : « Nous utilisons deux compagnies charter, Viking Airlines (suédoise) et Air Luxor (portugaise). » Pour soutenir cet important effort aérien, le TO élargit son offre hôtelière. Ainsi deux nouveaux « Club Olympien » vont faire leur apparition cet été, le Kalypso et le Peninsula (ce dernier est actuellement club Helia Mare), situés en Crète. Par ailleurs, la brochure intègre pour la première fois sa production petits prix Bleublanc.gr, forte de quatre clubs, deux hôtels et quatre circuits. « Les îles sont présentes ainsi qu’un nouveau circuit découverte Rhodes », remarque Séfania Bauvois. Autre point fort, JO oblige, la billetterie pour l’accès au stade : « Nous avons réservé près de 9 000 places et espérons 3 000 à 5 000 personnes à l’occasion des JO », souhaite le patron du TO. « C’est plus une opération de communication que véritablement commerciale. »

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *