Héliades s’ouvre à une nouvelle époque, en douceur

Production

Héliades tourne la page. Xavier de Neuville, fondateur en 1975 du tour-opérateur spécialiste de la Grèce passe la main à son directeur général, jusqu’à aujourd’hui adjoint, Jean Brajon. Le TO s’appuiera toujours sur ses fondamentaux : les clubs et les départs régionaux (au total plus de 125.000 sièges).Dans la première offre, le TO ajoute cette année deux club Activ’Club (le Kalypso Cretan Village en Crète et le Grand Bleu sur l’île d’Eubée) avec des activités sportives et nature comme la plongée, le VTT, les randonnées ou l’équitation. Son offre aérienne se rationalise autour de sa maison-mère, XL-Airways, ainsi que Europe Airpost. Héliades a particulièrement pris des risques cette année sur Rhodes avec pas moins d’un vol par semaine prévu sur Paris, Lyon et Nantes le lundi avec XL Airways et depuis Marseille et Toulouse le mardi avec Europe Airpost. Héliades affiche cette année un chiffre d’affaires de 79 millions d’euros en hausse de 8 % par rapport à 2006 et présente un résultat net de 1,1 million d’euros. Pour booster ses ventes, le TO va revoir son site web et l’ouvrir aux vols secs. Il va également labelliser 200 agences et leur présenter une formation de spécialiste, des challenges, des éductours. Une façon de capter une clientèle qui échappe de plus en plus aux TO traditionnels.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *