Hiver 2017-2018: Exotismes multiplie circuits et autotours

Production
Exotismes Gilbert Cisneros
Gilbert Cisnéros, président fondateur d'Exotismes. Le tour-opérateur B2B fête ses 30 ans cette année.

Exotismes se lance sur le Yucatan, au Mexique, avec des séjours 4* et 5* et 3 autotours. Sur le Sri Lanka, le tour- opérateur double son offre de circuits francophones. Exotismes travaille à développer un outil de sur-mesure automatisé.

Tour-opérateur spécialiste des îles, Exotismes a connu une année 2016 en croissance. Chiffre d’affaires (115,76 M€, +2,71%) et résultat net (3,09 M€, +26,64%) ont progressé grâce à un panier moyen plus élevé. Le TO a en effet vu ses « ventes océan Indien croître quand Antilles et République dominicaine affectées par la menace du Zika baissaient fortement durant l’hiver » explique Gilbert Cisnéros, son président. Pour 2017, il vise une croissance « raisonnable, autour de 5%, avec une saison hiver bien engagée ».

Riviera Maya en nouveauté chez Exotismes

Si les Antilles françaises repartent en 2017 –avec des prises de commandes « en hausse de 30% » -, Exotismes renforce sa présence sur la zone Caraïbes espagnoles avec « Cancun et la Riviera maya », en nouveauté cet hiver. Le TO y programme des séjours (22 hôtels 4* et 5*) avec ses partenaires de République dominicaine tels Melia, RIU, Bahia Principe. « Nous avons un stock massif et un large choix d’hôtels » assure le président.

 

« La proximité des sites mayas nous a poussés à proposer des excursions à Chichen Itza et Tulum, mais aussi des circuits en autotour » explique Didier Sylvestre, directeur général adjoint en charge du commercial. Exotismes programme donc trois autotours en 5, 7 et 9 nuits avec entrées incluses à Chichen Itza, Coba, Tulum et, pour les deux plus longs, croisière en catamaran jusqu’à Isla Mujeres.

 

« Ce sont les agences qui nous ont demandé le Yucatan, certaines pensaient même que nous le faisions déjà » plaisante Gilbert Cisnéros. Sans indication d’objectifs, le TO explique que la destination est complémentaire de la République dominicaine (8.032 pax en 2016). L’aérien est programmé sur vols réguliers Air France, Air Europa, American et XL Airways.

Exotismes : Sri Lanka plus complet

Autre destination « circuit », le Sri Lanka sur lequel le TO étoffe son offre. Exotismes programme l’île depuis 2010 en combiné avec les Maldives. L’an dernier, il a lancé trois circuits privés avec guide francophone qui ont attiré « 250 pax ».

 

Cette année, Exotismes propose huit circuits  : culturel, découverte, « plages de l’Est & Kandy », tour complet… en 5, 8, 10 ou 14 nuits avec balnéaire inclus ou en extension pour des tarifs de 1.039 à 2.489€. A noter également, un GIR (Sigiriya, Polonnaruwa, Matale, Kandy…) en 7 nuits, pension complète à partir de 1.765€.

 

L’offre de séjours hôteliers est aussi plus importante avec une dizaine d’hôtels 3*, 4* et 5* programmés cet hiver, dont plusieurs sur la côte Sud. Les vols sont prévus sur les compagnies du Golfe –on se souvient que Sri Lankan Airlines a cessé d’opérer sur Paris en novembre 2016.

 

L’hiver 2017-2018 d’Exotismes, c’est aussi des autotours sur la Réunion (en 5, 7 et 10 nuits), des survols en hélicoptère avec la compagnie Corail –c’est nouveau– sur l’île Maurice (morne Brabant, Chamarel), des hôtels à Rodrigues,  etc. Mais aussi de nouveaux hôtels sur des axes stratégiques. Comme le C Palmar 5* by Constance « en quasi exclusivité » avec green-fees illimités* au Legends et au Links, mais aussi le Diamant les Bains 4* en Martinique (ouverture en décembre) ou le Manganao 4* en Guadeloupe (rouvert cet été).

Toujours plus de technologie

Exotismes a relooké son site Internet l’an dernier, « avec une ergonomie plus actuelle et un format mobile first » rappelle Gilbert Cisnéros. Sur un an, le TO a constaté un doublement de son trafic avec désormais 60% de ses ventes réalisées en ligne et à 60% sur mobile. « Même les professionnels réservent sur le mobile! » assure-t-il. Déjà, « 20 à 25% des professionnels ouvrent la Newsletter quasi quotidienne d’Exotismes sur leur mobile » précise-t-il.

 

Le tour-opérateur a pu observer que les agences les plus utilisatrices des solutions en ligne sont celles de la grande distribution, « à 80% ». Avec une home page personnalisée pour l’agence qui va se connecter (en fonction des devis précédents stockés en data) et une technologie en texte ouvert (machine learning), Exotismes facilite ses ventes en ligne.

 

« Au service réservation, les conseillers experts sont plus à l’écoute pour le ‘à la carte’ et le sur-mesure, qui représente 40% de nos ventes », explique Gilbert Cisnéros. Et de préciser: « Avec 150 à 200 mariages par an à l’île Maurice, on a nécessairement une personnalisation du séjour. »

 

Prochaine étape pour l’équipe de 9 personnes chargée des développements technologiques? « Travailler sur l’intelligence artificielle pour pouvoir faire du sur-mesure automatisé. Avec un assistant robot qui fait avancer le devis avant validation par l’humain d’ici à 2019 » annonce le président du TO qui consacre à la R&D environ 400 K€ par an.

 

*Exotismes a racheté le TO Greens du Monde fin juillet, parce que « l’opportunité s’est présentée ». Cela va « nous donner une plus grande puissance d’achat sur l’aérien et le terrestre, le spécialiste du golf réalisant 30% de son CA sur Maurice et 20% sur la Rép. Dom. » précise Gilbert Cisnéros.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *