Hypervacances remet des disponibilités sur la Tunisie

Production

La Tunisie retrouve les faveurs des Français (voir notre édition d’hier) et les tour-opérateurs reprennent des couleurs en conséquence. Ainsi, Hypervacances a dû repartir en campagne afin de garantir des lits pour sa clientèle française. « La tension est forte sur le marché hexagonal dans la mesure où les hôteliers ont cette année réduit en conséquence les allotements pour les Français au profit de la clientèle espagnole, allemande ou tchèque », explique Nadia Ennaifer-Annabi, directrice du voyagiste. Les nouvelles négociations ont permis à Hypervacances d’obtenir de nouvelles disponibilités à Hammamet (Aziza 4 * et Méditerranée 3* sup), à Monastir (El Kanta 4 *, le Jokey Club 4*, Club ABN 3*), à Gammarth (Carthage Palace 5 *) et à Zarzis (l’Oamarit 3* sup). Tension sur les lits, pression sur les sièges d’avions : « Nous avons augmenté notre plan transport de 30 % par rapport à 2004 », prévient-elle. Le TO opère désormais seul sur Djerba avec un vol au départ de Paris et de Lyon, gère 70 sièges sur Tunis au départ de Paris et 50 au départ de Lyon, ce qui représente un doublement de l’offre sur la capitale tunisienne, et prend en charge 70 sièges par semaine en linéaire vers Monastir.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *