Identité de marque, production… Parfums du Monde monte en gamme sans oublier ses fondamentaux

Production

Créé en 1992 par Michel Jean-Richard, directeur général et Nathalie Jean-Richard responsable de production, le groupiste Parfums du Monde, fort de 20 collaborateurs, a réalisé lors du dernier exercice un volume d’affaires de 25,3 millions d’euros, soit une progression de 20%. Et il ne s’agit pas de se reposer sur ses lauriers.

La rentrée s’annonce riche pour Parfums du Monde. Déjà, le producteur renouvelle son image afin « de faire transparaître de manière plus raffinée son savoir-faire ». Des dessins au style vintage sont associés à des coloris pop pour démontrer que le groupiste regarde l’avenir en s’appuyant sur une solide expérience.

Le tout permet de lancer des « voyages de groupe haut de gamme », sans oublier la production existante qui reste le cœur du métier avec la recherche du meilleur rapport qualité / prix.

Les circuits « premium » sont réalisés en groupes plus intimes avec une option de vol en classe affaires, un service de conciergerie à disposition, des hôtels de charme. Oman, Maroc, Laos/Cambodge et l’Afrique du Sud sont les destinations test.

Par ailleurs, après une bonne année sur l’Amérique latine, Parfums du monde ouvre un bureau à Rio et crée la marque Parfums du Brésil. Objectif : « devenir le tour-opérateur référence des voyages de groupes au Brésil ».

Enfin, le site internet BtoB, utilisable en marque blanche, va subir des améliorations en passant « d’une bibliothèque de programme à un extranet personnalisé ». Le TO souhaite « intégrer sur une plateforme unique le processus de création du voyage de groupe depuis la demande de devis jusqu’au retour des voyageurs ».

 

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *