Identité graphique, services, offres : le nouveau Visit Europe est arrivé

Production
Pascale Gaston, directrice générale du tour-opérateur Visit Europe.

VIDEO- Dix ans après son rachat au groupe Pauli, Visit Europe, après avoir mis en compétition trois agences, s’offre une nouvelle identité. Sa signature de marque « Laissez vous guider » traduit sa volonté de se positionner comme le spécialiste des circuits en Europe.

Presque le lancement d’un nouveau TO

Un changement d’identité pour Visit Europe qui n’a rien d’anodin pour Helmut Gschwentner, président-directeur général, près de dix ans après le rachat de la marque au groupe Pauli par Travel Europe. « Il était nécessaire de réagir, de tourner la page » souligne le responsable qui a presque le sentiment de lancer un nouveau tour-opérateur sans pour autant oublier tous ceux qui ont fait l’histoire de ce producteur.

Pascale Gaston, directrice générale, s’est chargée de rendre hommage à tous les responsables qui se sont succédé dont Christian Orofino qui s’occupe aujourd’hui de la communication, « une belle épopée, chacun a durement œuvré ».

 

De bons retours des agences

Le nouveau logo « plus moderne » est accompagné d’une nouvelle signature « laisser vous guider » qui symbolise la volonté du TO de mettre toujours plus l’accent sur les circuits. Pascale Gaston souligne qu’elle n’a eu « que des bons retours des agences » et que cette nouvelle identité a entraîné une « euphorie en interne ». Voilà pour la forme qui a permis de revoir le fond pour « dynamiser l’image de l’Europe ».

Circuits limités à 20 personnes

Déjà, comme l’a souligné Muriel Bougeard, directrice commerciale, Visit Europe lance des circuits composés d’un maximum de 20 personnes. Autriche, Corse, Croatie, Italie, Madère, Portugal et Europe centrale sont concernées par cette offre.

 

Nouveaux services de guidage

De nouveaux services sont offerts totalement en lien avec la nouvelle signature, « Laissez vous guider vers de nouvelles histoires ». L’application smartphone, Pop Guide, créé pour le tour-opérateur, accompagne pas à pas les clients autotours lors de leur itinéraire grâce au GPS du téléphone. Le service sera en place le 1er mai 2018.

Ajoutons que les clients circuits bénéficient, eux, d’un audiophone qui permet un « confort d’écoute du guide en toute liberté durant les visites ».

 

Des avantages clients

Les clients qui achètent un voyage supérieur à 800 euros intègrent automatiquement le « club privilèges ». Ce qui leur permet de bénéficier de l’offre « payer pour un, partez à deux » sur un combiné Bosnie-Croatie-Monténégro en 8 jours / 7 nuits, pension complète, au départ des aéroports de Paris, Nantes, Toulouse, Lyon et la Rochelle. Autre avantage : le bénéfice de la garantie « zéro contrainte » permettant d’annuler sans justificatif jusqu’à 24 heures du départ.

Le TO avance d’autres arguments : des départs 100% garantis sur la plupart des circuits et la présence de 15 bureaux locaux qui permettent « une réactivité incomparable en cas d’imprévu ».

 

Côté nouveautés, en plus de ses 20 destinations en Europe, Visit Europe programme la Jordanie et l’Iran. Helmut Gschwentner reconnaît que ces destinations ne sont pas à simples à vendre mais il espère bien bénéficier, grâce à cette présence dans la brochure, du retour en grâce attendu de ces pays.

Un quatrième bateau à l’eau

Enfin, et ce n’est pas la plus petite nouvelle, Visit Europe met à l’eau un quatrième navire, le MV Mare Blu. Construit en 2017, avec 20 cabines extérieures, il accueille un maximum de 40 personnes sur quatre ponts. Il permettra aux clients de découvrir la Croatie mais aussi Venise.

 

Sur l’exercice 2016/2017, Visit Europe a réalisé un chiffre d’affaires de 25 133 000 euros contre 22 944 000 euros lors du précédent exercice. Croatie, Portugal (avec Madère) et l’Autriche sont les destinations phares du TO. La France représente 55% de l’activité du TO.

 

(Vidéo : Myriam Abergel)

-
Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *