Island Tours cultive sa différence et multiplie les offres

Production
Marc Broussaud et Eric Biard, fondateurs du TO Island Tours

Après une bonne année 2017 (+ 6% en chiffre d’affaires par rapport à 2016), le tour-opérateur Island Tours propose de nouveaux programmes originaux et exclusifs. Se voulant à la pointe de la technologie, le spécialiste de l’Islande innove aussi en développant le devis dynamique pour préparer son voyage en quelques clics.

 

 

 

« Cette année n’est pas aussi performante qu’en 2016 mais c’est une bonne année » affirme Marc Broussaud, fondateur d’Island Tours avec Eric Biard en 2005. Sur 2017, le TO réalise un chiffre d’affaires de 3,5 millions d’euros, soit une progression de 6%. Le nombre de passagers est quant à lui en légère baisse (- 9%) puisqu’il passe de 1 730 l’an dernier à 1 557 au 9 décembre. Ces résultats traduisent une augmentation du panier moyen (+ 17%) qui s’élève aujourd’hui à 2 230 euros.

 

Des tricots treks toute l’année

 

 

« Notre ADN, c’est de faire du cousu-main en proposant des offres différentes de ce qui existe ailleurs » résume Eric Biard. Island Tours part ainsi à la conquête de « l’art du tricot islandais », un séjour sur-mesure d’une semaine à partir de 2 508 euros (hors aérien) qui réunit les amateurs de tricot et les passionnés de grands espaces naturels qu’offre l’Islande. « Nous avons mis en place un départ en 2017, nous en aurons cinq l’an prochain, de février à novembre » précise Eric Biard qui veut faire vivre le tricot trek toute l’année grâce à « des thématiques et des formules d’hébergement différentes ». Au fil des jours, les apprentis tricoteurs peuvent laisser libre cours à leur créativité tout en écoutant des anecdotes sur l’île dispensées par la guide de montagne Hélène Magnùsson spécialiste du tricot islandais.

 

 

Toujours dans sa quête d’offrir des produits différenciants, Island Tours insiste sur ses randonnées équestres qu’il ne propose plus seulement à la journée mais sous forme de séjour au printemps et en été. Le TO se fait fort aussi de multiplier les croisières, en partenariat notamment avec Hurtigruten pour un tour de l’île et pour un combiné Islande – Groenland (avec accompagnateur francophone).

Au rayon Autotours, Island Tours en programme pas moins de 22. Avec une nouveauté : des départs depuis Akureyri au Nord du pays. « Cela permet à des gens qui sont déjà venus en Islande de découvrir des régions moins fréquentées » explique Eric Biard qui souhaite toujours « se développer sur la moyenne saison, au printemps et à l’automne, là où il existe le plus de potentialités ».

 

Du web marketing

 

Island Tours qui a fait le choix cette année d’éditer un magazine en lieu et place de brochures saisonnières va consacrer davantage de temps à l’investissement technologique. Et miser sur du web marketing. « Nous voulons apparaitre naturellement sur la première page Google, être en haut surtout sur les petits écrans où seul le référencement payant est mis en avant. C’est la raison pour laquelle nous allons mettre en place des campagnes display et de retargeting » explique marc Broussaud. Quant au magazine, « très bien accueilli par le client direct et qui n’a pas vocation à être distribué dans les agences », il devrait être renouvelé d’ici deux ans. « Ce n’est pas un support de ventes. Nous ne donnons pas de prix. Nous renvoyons vers notre site Internet avec des tarifs actualisés » rappelle le dirigeant.

 

Mise en place du devis dynamique

 

L’autre grande innovation du tour-opérateur est la mise en place du devis dynamique sur son site Internet. Island Tours offre en effet la possibilité aux voyageurs d’effectuer leur devis de voyage en ligne, de façon gratuite et instantanée, tout en intégrant de nombreuses options. « Grâce à cet outil qui intègre les meilleures options de vols, nos conseillers gagnent du temps et peuvent se consacrer à la vente de voyages à la carte » soulignent les deux fondateurs.

Les clients peuvent établir des devis pour les autotours et les courts-séjours qui sont les formules les plus demandées. Au cours du premier semestre 2018, le calcul de devis sera étendu à toutes les formules de voyages.

 

Alors que le canal agences de voyages représente environ 20% des ventes, Island Tours entend conforter ses résultats en 2018. « Vu la concurrence qui s’étoffe, ce n’est pas certain qu’on fasse aussi bien qu’en 2017 » déclare Marc Broussaud. Le dirigeant est toutefois conscient d’une chose, certains de ces nouveaux acteurs disparaitront : « un multi spécialiste et ses produits formatés n’aura pas le temps de bien expliquer les choses au client, alors que nous, nous continuons de cultiver notre savoir-faire de spécialiste en proposant des voyages cousus-main, authentiques et différents ».

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *