Clubs: Jet tours fier d’être plus cher !

Production
Jean-Emmanuel Chometon, directeur de la production Jet tours explique qu’avec 942€ le séjour de 7N et 79% de satisfaction clients, « Jet tours se place devant ses concurrents en moyen-courrier ».

Sur les clubs Jet tours, plus ouverts à la culture locale, le TO met en avant une montée en gamme. Le TO du groupe Thomas Cook annonce 56 clubs Jet tours/ Jumbo et 2 fois plus de « branded hotels » (Sentido, Casa Cook…). L’offre club entre les marques Jet tours et Jumbo est redéfinie pour cet été.

 

 

Plus chic, avec plus de services et de nouvelles prestations, le Club Jet tours doit justifier son prix plus élevé. Nicolas Delord, président de Thomas Cook France, l’a dit lors du dernier congrès de Selectour « l’enjeu pour les TO comme pour les agences est de faire payer le bon prix au client ». Pour l’été 2019, le TO maison, Jet tours, va pour cela afficher la montée en gamme des clubs Jet tours. Cela commence par « reprendre les codes premium » : identité visuelle et logo deviennent… noirs. Quand Jumbo garde le rose fuchsia.

 

Forts d’un taux de recommandation en hausse de 6 points (à 40), les clubs Jet tours veulent « rendre perceptible leur valeur ajoutée ». Elle passe par « la prestation animation, l’encadrement enfant, l’offre événementielle et les leçons de sports » énumère Jean-Emmanuel Chometon, directeur de la production du TO. Benchmark à l’appui, il démontre le bon positionnement des clubs Jet tours en moyen-courrier, devant leurs concurrents.

 

 

Des clubs « nouvelle génération »

Jet tours insiste cette année sur l’ouverture à la culture locale –« les clients en demandent ». Elle se fait via les « Jet balades » autour du resort, gratuites, en compagnie des Jet Boys and Girls. Mais aussi dans le cadre des « Echappées », des sorties avec supplément (env. 300€ par pers.) pour des expériences originales. En test dans 5 clubs et pour 6 pax max, ces activités (nuit dans le désert marocain, journée sur un voilier crétois…) doivent être réservées avant le départ par le vendeur. En parallèle, dans les clubs Jumbo, les sorties ne se font qu’en excursions payantes.

 

« On tend à une personnalisation de la prestation sur le club Jet tours, explique Stephane Roeina, directeur des clubs du TO. L’animation appelée ici ‘événements’ se fait avec tact en s’adaptant chaque semaine au profil de clientèle. » Les clients peuvent aussi s’offrir un « pack personnalisation Evasion, Activ, Bien-être ou Gold » selon leur envie de séjour. Dans les clubs Jumbo, l’animation reste traditionnelle, très présente et participative.

 

Un plan de vol de 200.000 sièges

Pour l’été 2019, le TO s’engage sur 200.000 sièges en « maintenant tous ses axes ». « On a réduit une ou deux fréquences sur 4 aéroports (Lyon, Bordeaux…).pour les répartir en fonction des ouvertures de club » précise Gonzague de Gelis, directeur de production et yield. Surtout le TO va consolider son offre de dynamic package cet été.

 

Retour en Turquie et Tunisie pour l’été

Pour l’été 2019, Thomas Cook France commercialise 36 clubs Jet tours et 20 clubs Jumbo. 3 Jumbo rénovés (Pegasos en Crète, Castell Dels Hams et Ciutadella aux Baléares) sont passés en club Jet tours. 3 sont sortis de la production (Djerba, Minorque, Tenerife). Le TO s’est renforcé sur les axes tendance comme l’Egypte, la Tunisie (Djerba et Hammamet), la Turquie (Antalya) et la Crète. Au global, c’est 15 nouvelles adresses Jet tours/ Jumbo qui intègrent l’offre. La brochure clubs du TO comprend aussi 140 hôtels du groupe Thomas Cook (Casa Cook, Smartline, Sentido, Sun Connect…). Soit exactement le double de l’an dernier…

 

Des résas à la traine

Sur l’hiver 2018-19, le tour-opérateur enregistre une croissance de chiffre d’affaires de 7%. Mais pour l’été 2019, il table sur +5%. Les leçons de l’été 2018 ? La surcapacité aérienne avait obligé à éroder les marges pour rester dans le marché. L’été 2019 est, en termes de réservations, sur une double tendance : positive sur les circuits, en retrait sur les séjours et clubs, plus affectés par les Gilets jaunes et la concurrence. Pour booster les ventes précoces, l’opération « cap sur l’été » se termine le 30 janvier avec jusqu’à 500€ de réduction tarifaire.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *