Jet tours s’organise pour booster ses ventes printemps-été

Production

Des vacances de Pâques rentables.
Des offres enfants, couples, aérien.
Le premier trimestre 2004 semble déjà de l’histoire ancienne pour Jet tours qui préfère comptabiliser les ventes enregistrées lors des dernières vacances de Pâques. Des ventes apparemment en hausse par rapport à la même période de l’année dernière. « Certes ce n’était pas une année de référence, bien qu’avril 2003 ne fut pas si mauvais que ça chez nous, mais les progressions, quel qu’en soit le motif, sont toujours bienvenues », résume le directeur commercial Philippe de Saint-Victor qui par ailleurs fait état d’une recrudescence des VDM le mois dernier. Dressant un rapide tableau des destinations les plus demandées alors, ce dernier insiste sur les excellentes performances de l’Egypte, de l’Europe en général, du Maroc et naturellement de Chypre où le TO vient d’ouvrir un eldorador. « Les premières tendances de fréquentation sont telles que nous avons revu nos objectifs à la hausse sur cet axe », précise Philippe de Saint-Victor qui attend désormais 7 000 clients au lieu des 5 000 initialement prévus en cette année de lancement. Toujours à la traîne, le Sénégal et les îles Baléares perdent encore quelques points, au profit peut-être des Antilles qui remontent doucement la pente. Sans doute une conséquence des nombreuses offres attractives que Jet tours met sur le marché en mai et juin afin de stimuler les ventes. Déjà en brochures comme les offres monoparentales ou les gratuités pour enfants, ou improvisées comme le vol à 1 euro pour la deuxième personne, les prix fous sur certains Eldorador ou le Carnaval des prix, cette vague de promotions attire toujours des clients spécifiques (familles, parent seul…) et d’autres plus motivés par le prix que par la destination. « Mais ces prix bas ne génèrent jamais de gros volumes. De plus ce que veulent les agences, c’est faire du chiffre d’affaires », souligne le directeur commercial qui affiche un optimisme modéré quant aux ventes du mois d’août.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *