L’été 2005 en avant-première chez Héliades

Production

Une trentaine de pages consacrées à la production été.
Le TO veut profiter enfin d’un effet bénéfique des JO.
Le plan de transport reste égal avec une desserte en plus.
Ça ne peut pas durer indéfiniment. La bouderie des touristes constatée cet été sur la Grèce continentale ne peut que s’achever très vite, « surtout après de tels jeux Olympiques qui ont montré toute la qualité de cette destination », lance-t-on chez Héliades. C’est justement pour faire « oublier cette année 2004 » que le TO spécialiste du monde hellène veut provoquer « le déclenchement d’achat le plus tôt possible et sensibiliser à nouveau les agents de voyages au produit Grèce ». Du coup, la majeure partie de la nouvelle édition de la brochure hivernale du voyagiste est consacrée à la production estivale 2005 : « Nous avons constaté qu’à côté de la croissance des VDM, il y avait une place pour les clients réservant très tôt », analyse Héliades. Pour profiter au mieux de l’effet post-JO, l’offre se montre éclectique, en Grèce continentale, à Corfou, Rhodes, en Crète, dans les Cyclades et à Chypre. En tête de gondole, figurent donc des formules week-end à Athènes en 4 jours/ 3 nuits. Mais le Péloponnèse deviendra l’axe majeur du TO, notamment avec l’offre à Kalamata avec l’hôtel Sunrise. Ce produit est soutenu par un vol hebdomadaire de 140 places en direct depuis Paris, d’avril à octobre. Cette programmation s’inscrit dans les 120 000 sièges retenus pour 2005, soit l’équivalent de l’an dernier, mais avec les nouvelles dessertes hebdomadaires de Santorin depuis Paris et depuis Nantes (via Lyon). Héliades veut par ailleurs développer ses clubs Olympiens, actuellement au nombre de quatre (trois en Crète, un sur l’île d’Eubée), qui compteront l’été prochain une unité supplémentaire à Chypre, déjà ouverte à la vente dans cette nouvelle brochure, et peut-être une autre à Rhodes. Ils seront, de toute façon, tous concernés par l’option mise en place pour 2005 par le TO : la formule tout compris en option pour une soixantaine d’euros de plus la semaine. Enfin, pour la deuxième année consécutive, Héliades reconduit sa production petits prix bleublanc-gr avec des séjours club, des circuits et des séjours hôtels.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *