L’offre train a boosté le package dynamique du tour-opérateur

Production

Le package dynamique s’est enrichi cette année chez Go Voyages de week-ends « train + hôtel ». Les réservations « n’ont pas tardé à exploser » avec pour preuve « les fortes progressions de Rome, Londres, Florence et Amsterdam en court séjour grâce à l’Artésia, au Thalys et à l’Eurostar ». Rappelons le principe : l’internaute définit ses critères de voyages (dates, villes de départ et d’arrivée) et s’affiche alors une sélection de packages du moins cher au plus cher. De quoi faire peur aux tour-opérateurs « brochure » ? Peut-être pas. Ainsi, Nicolas Delord, directeur marketing de Kuoni, a souligné lors de la convention du Snav Ile-de-France en Martinique que le TO pourrait mettre en place des outils pour les agences de voyages afin qu’elles puissent vendre du package dynamique. Néanmoins, pour certaines agences en ligne, cette technologie devrait permettre de pouvoir assembler facilement vols réguliers long-courriers et hôtellerie. En fait, vendre, du package dynamique là où il n’y a pas de possibilité de charter. En tout cas, chez Go Voyages, seules les destinations de court séjour font partie du Top Ten que ce soit pour les départs déjà réalisés en mai ou les réservations de cet été. Alors que le distributeur propose un éventail de 10 000 hôtels répartis sur 3 500 villes dans le monde entier. Dans les deux cas, c’est Rome qui l’emporte. Et, à chaque fois, Paris, Londres, Barcelone, Lisbonne ou Vienne figurent en très bonne place. Il faut dire que le « package dynamique » est revendu dans la catégorie « week-ends ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *