La Russie passe devant les États-Unis chez Salaün Holidays

Production
Stéphane Le Pennec, DG, et Michel Salaün, PDG du groupe Salaün Holidays.

En marge d’un voyage de presse à Saint-Pétersbourg à l’occasion du 100e anniversaire de la révolution russe, Michel Salaün et Stéphane Le Pennec, respectivement PDG et DG de Salaün Holidays, ont fait un point sur l’activité du groupe. L’occasion pour eux de rappeler l’importance de la Russie qui est devenue pour la première fois la destination numéro 1 du groupe en termes de volume d’affaires. Devant les Etats-Unis.

Cette année chez Salaün Holidays, la Russie a enregistré une croissance de 22% en volume d’affaires. Une progression certes inférieure à celle de 2016 (+ 60%) mais qui conforte tout de même l’engouement pour la destination.

 

Leader sur la destination

“Avec un volume d’affaires de 12,4 millions d’euros au 15 septembre, nous sommes pour la première fois avec la Russie passés devant les États-Unis (9,4 millions d’euros, soit une baisse de 18,20%) affirme Stéphane Le Pennec.

 

“La Russie est un superbe pays. Les Français sont passionnés et veulent y aller” ajoute Michel Salaün. Le groupe Salaün aura fait voyager 8.000 personnes en 2017, individuels et groupes.

 

Une marque spécifique sur les États-Unis

Si la Russie précède désormais les États-Unis, cela ne veut pas dire que le pays de l’Oncle Sam va être délaissé. Bien au contraire. “Nous allons le repositionner à la faveur d’une marque et d’une brochure spécifique au sein du groupe” annonce même Stéphane Le Pennec. Tout cela sera officialisé très prochainement.

 

Fort d’un volume d’affaires de 196 millions d’euros sur la partie tour-operating et 110 millions d’euros sur la partie distribution, le groupe Salaün après avoir enregistré une croissance de 13% l’an dernier, devrait voir son volume d’affaires progresser d’environ 4% cette année (+ 2,49% au 09/10/17).

 

Un réseau en croissance

Le groupe Salaün est aujourd’hui revendu par 2 660 agences et totalise 127 points de ventes en propre. “Notre réseau représente 35% de nos ventes” précise Stéphane Le Pennec.

 

Après la reprise cette année des 11 agences B.Diffusion ou l’acquisition de 11 points de ventes Boiloris, le réseau a-t-il encore vocation à s’agrandir. Rien n’est exclu. “Nous étudions les dossiers avec attention” conclut Michel Salaün.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *