Le Club Med se maintient dans le vert

Production

Le Club Med a publié vendredi un bénéfice net stable de 2 millions d'euros pour l'exercice 2012 et a quasiment maintenu sa marge opérationnelle, dans un contexte européen "incertain" qui le rend prudent pour 2013 et encore plus déterminé à capter la clientèle des pays émergents.Si le deuxième semestre a été moins brillant que le premier, le chiffre d'affaires annuel grimpe néanmoins de 2,6% à 1,46 milliard d'euros. Le volume d'activité villages (incluant l'activité des villages gérés et non détenus par Club Med) progresse de 3,7% à 1,51 milliard, et le résultat opérationnel courant Villages, indicateur de rentabilité, de 1% à 62 millions d'euros. Mais la marge opérationnelle s'est un peu érodée, à 8,7%, contre 8,9% l'an dernier. Fin 2011, le Club visait une marge de plus de 9% en 2012, et il y a six mois, "de l'ordre de 9%". Sorti d'une décennie difficile, le Club Med estime aller mieux que bien d'autres opérateurs français et avoir des "atouts forts" pour l'avenir : structure financière "solide", dette nette en baisse (à 118 millions d'euros), parc rénové… Il va poursuivre sa stratégie de montée en gamme, lancée en 2004 pour assainir les comptes, et d'internationalisation pour équilibrer les risques, avec deux objectifs nouveaux d'ici fin 2015. D'abord, que trois quarts des capacités soient du haut de gamme (4 et 5 Tridents), contre les deux-tiers aujourd'hui et 45% il y a cinq ans. Ensuite, qu'un tiers de la clientèle provienne de "pays à fort développement", contre 25% aujourd'hui. 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *