Le Mexique fait sa rentrée chez Solea Vacances

Une brochure encore plus esthétique et plus pratique.
Une offre haut de gamme sur la côte ouest mexicaine.
De nombreux avantages tarifaires sont prévus pour tous.
Pour l’équipe commerciale de Solea Vacances aussi, c’est la rentrée. Sous la direction de Nathalie Bueno, celle-ci retrouve en effet progressivement le chemin des agences, avec dans le cartable une toute nouvelle brochure et de nombreux avantages. Le premier, de taille, concerne le Mexique qui intègre la production 2004-2005 grâce à l’ouverture d’un hôtel maison, le One & Only Palmilla 5 étoiles luxe situé à Cabo San Luca (côte ouest). Conçu comme une hacienda haut de gamme, l’établissement se découvre en séjour balnéaire combiné avec 2 nuits à Mexico (base demi pension) mais aussi à la fin d’un autotour. Naturellement, deux circuits (12 et 9 jours) sont prévus pour les amateurs de culture qui choisiront entre une formule accompagnée avec extension balnéaire et un circuit Yucatan. Voisine du Mexique, Cuba conforte sa présence dans ce nouveau catalogue avec notamment un séjour à La Havane au One & Only Saratoga 5* luxe qui ouvrira ses portes en février prochain (pré-réservations possibles). Toujours du côté des îles, les Maldives, les Bahamas et les Seychelles s’enrichissent de combinés tandis que de nouveaux programmes ponctuent les pages consacrées au Sri Lanka, à l’Afrique du Sud et à Dubaï, destination que le TO considère comme adaptée à tous les profils de clients (couples, familles, jeunes mariés…). A l’île Maurice, notez que Solea Vacances offre jusqu’à 50 % de réduction pour madame en voyage de noces (ou à la 2e personne s’il s’agit d’un Pacs), également – 50 % pour madame sur l’hébergement des seniors (+ 60 ans) et – 20 % pour les anniversaires de mariage. Et ce n’est pas tout, pour les célibataires, le supplément single disparaît, les green fees sont offerts aux golfeurs, les réservations anticipées sont récompensées (– 115 euros par personne) tout comme les séjours à Noël (– 190 euros par personne).

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *