Le modèle Salaün toujours aussi efficace

Production

En 2014, Salaün Holidays a superformé par rapport au marché. Ses atouts ont fait la différence : distribution des catalogues en boîtes à lettres, transfert domicile-aéroport, et formules circuits "tout compris" vers tous les continents. Les salariés du groupe Salaün étaient réunis à Bénodet ce week-end pour entendre les résultats de l'année écoulée. Ils peuvent être satisfaits de leur travail puisque le groupe a réalisé 220 millions d'euros de volume d'affaires, avec une progression de 4% pour l'activité tour-operating. Ce qui fait de cette entreprise familiale le 7ème tour-opérateur français. 

La montée en gamme des produits et le gain d'efficacité sur le service transfert ont permis à Salaün Holidays de conclure de nouveaux référencements en 2014, comme Prêt A Partir, et tout récemment, Thomas Cook. Rappelons que Pouchkine Tours fait partie du Top 14 de Sélectour Afat. "Nous allons signer de nouveaux partenariats en 2015, souligne Stéphane Le Pennec, directeur général du groupe Salaün, et pas des moindres ! " Du côte du réseau d'agences en propre, le chiffre d'affaires a progressé de 0,9%, "certains peuvent l'envier", avec un ratio vendeur de 635 000 euros. "L'objectif est d'atteindre 680 000 euros." Pour y arriver, Michel Salaün, propriétaire du groupe, a donné beaucoup de latitude à la cellule Internet, qui va lancer dès ce lundi le "click to call" avec ce slogan qui veut tout dire : "Parce que vos voyages méritent plus qu'un clic". Comme le souligne Stéphane Le Pennec, "même avec Internet, notre système doit aller vers la proximité". 

Pour 2015, Salaün Holidays se fixe comme objectif une progression de 5% de son volume d'affaires, "ce qui serait tout à fait honnête" estime Stéphane Le Pennec. Le tour-opérateur, fidèle à sa ligne de conduite, propose toujours des circuits dans le monde entier, "même si 50% des produits génèrent 80% des ventes". 

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *