Le Sri Lanka enrichit la palette d’Austral-Lagons

Il se défend d’être plus cher que les autres spécialistes.
Il multiplie les combinés en Polynésie et aux Seychelles.
Le TO programme le Sri Lanka combiné avec les Maldives.
Nouveau format et tirage revu à la hausse pour la collection de brochures 2005 d’Austral-Lagons. « Cela devrait faire augmenter les ventes dans le réseau de distribution », indique Hélion de Villeneuve, directeur général du TO, même si, pour cet objectif, il compte davantage sur sa large palette de produits haut de gamme en Polynésie, aux Caraïbes et dans l’océan Indien. « Cela ne veut surtout pas dire que nous sommes un TO haut de gamme. Nous sommes juste positionnés sur des destinations haut de gamme offrant des prestations de luxe », souligne le DG qui regrette la fausse image qu’ont les agents de voyages de sa marque. « Ils nous disent trop chers rien qu’en regardant la couverture de la brochure. Pourtant, nous ne sommes pas plus chers que les autres spécialistes. Parfois, nous sommes même plus compétitifs, notamment sur la Polynésie où tous nos contrats sont négociés en direct », se défend-il. Première destination d’Austral-Lagons, la Polynésie version 2005 voit donc ses stocks aériens et hôteliers doubler, tout comme le nombre de combinés d’îles présentés sur deux pages. Côté hébergement, le Tahiti Radisson fait son entrée ainsi que deux nouvelles maisons d’hôtes. Deux, c’est aussi le chiffre à retenir sur les Caraïbes qui comptent deux nouvelles extensions au départ de Saint-Martin : Nevis et Anguilla. Plus à l’est, dans l’océan Indien, le TO a choisi d’intégrer à son offre le Sainte-Anne Resort de Beachcomber ainsi que le Méridien Fisherman’s Cove. Conscient pour autant que les Seychelles se découvrent mieux par la mer, il propose une nouvelle croisière en voilier à bord du Sea Star. A l’île Maurice, c’est le nouveau complexe de Bel Ombre et l’hôtel Hilton qui font leur entrée. Mais la vraie vedette de cette nouvelle collection reste le Sri Lanka qu’Austral Lagons programme pour la première fois en combiné avec les Maldives. Logique ! Enfin, grande nouveauté technique qui s’applique à l’ensemble des destinations, la possibilité de pré-réserver des soins dans les Spas. Un vrai plus pour le client et pour l’agent qui est commissionné.
Lorsque Lagons a repris la marque Austral en 2002, le chiffre d’affaires était de 6 ME pour une perte de 550 000 euros. En 2003, l’activité est telle que le nouveau TO rebaptisé Austral-Lagons affiche 14,4 ME de CA et présente un résultat à l’équilibre avec 1 an d’avance. Bien que l’année ne soit pas encore terminée, le DG révèle que la progression des ventes pour 2004 frôle les 40 %. »En 8 mois seulement, nous avons fait mieux que toute l’année dernière », confie Hélion de Villeneuve qui en août dernier enregistrait un CA de 16,7 ME. Ce qui laisse présager au cumul pour l’année 2004 un CA proche de 20 ME pour un résultat net de 200 000 euros. En termes de panier moyen, le DG indique être à 3 600 euros environ sur la Polynésie, 2 700 sur les Seychelles et 1 975 sur l’île Maurice.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *