Le TO finira l’année 2004 avec un CA proche de 165 M d’euros

Même s’il n’affichera « que » 165 millions d’euros de chiffre d’affaires au lieu des 170 ME espérés en début d’année, Bruno Gallois estime tout de même avoir atteint son objectif. « Malgré des résultats Espagne et Portugal (10 % de l’activité) en baisse de 20 %, nous finirons l’année avec un CA en progression de 25 ME, ce qui n’est pas si mal compte tenu de la conjoncture » ironise-t-il avant d’expliquer qu’un « tassement des ventes de l’été a compromis (ses) ambitions ». Si Marsans/Transtours s’en sort de si belle manière c’est grâce au succès qu’il rencontre sur Cuba (+ 10 % depuis le 1er novembre 2003), sur la République dominicaine qui continue de progresser, sur l’Amérique latine emmenée par le Brésil et son charter et surtout sur le Mexique dont le CA a doublé depuis novembre 2003. De son côté, la ligne de produits Transtours (croisières, circuits, séjours) croît également de 20 % en termes de ventes et comptabilise plus de 18 000 clients. En résumé, le mélange des productions Marsans et Transtours fonctionne si bien, qu’il permet au TO multi-spécialiste d’envisager une progression d’environ 15 % pour l’année 2005.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *