Ce que Fram/Plein Vent va faire de ses nouveaux clubs Jumbo

Production
Fram/Plein Vent met en brochure les clubs Jumbo, récemment acquis dans le cadre de la liquidation de Thomas Cook France. ©Adobe Stock

Le groupe Karavel a racheté la marque Jumbo, lors de la liquidation des actifs de Thomas Cook France. Les clubs Jumbo deviennent donc les clubs « sympa[s] et petits prix » de Plein Vent avec 13 adresses dès cet été.

C’est une bonne affaire ou en tout cas une belle opportunité pour Karavel/Promovacances, maison mère de Fram/Plein Vent. Pour 210 000€,  le groupe présidé par Alain de Mendonça a mis la main en février dernier sur la marque Jumbo après en avoir acquis les droits de domaine en novembre 2019 dans le cadre de la liquidation des actifs de Thomas Cook France.

Une marque qui va bien à Plein Vent

C’est en pensant à Plein Vent que cet investissement a été réalisé. « Nous avions besoin d’une marque club petits prix pour Plein Vent. Jumbo correspond parfaitement au positionnement », commente Alain de Mendonça. « C’est une marque que les agences connaissent bien et qui a de la notoriété, davantage que club Plein Vent. On a sauté sur l’occasion », ajoute Frédéric Granel, directeur général adjoint de Fram.  Pour mémoire, Jet tours avait relancé la marque Jumbo en 2010 en créant une deuxième gamme de clubs, déjà petits prix, aux côtés des Eldorador.

Les nouveaux clubs Jumbo ont été immédiatement  intégrés dans la production été 2020 de Plein Vent. Le concept est détaillé dès la page 4 de la brochure avec un slogan, « club sympa, petits prix », explicite. « Comme pour les Framissima, on avait besoin d’un positionnement clair et différenciant. Chez Fram, les clubs sont chaleureux et conviviaux, chez Plein Vent, festifs et décontractés sachant que le bon rapport qualité prix est une constante pour les deux concepts », détaille Frédéric Granel. « Plein Vent met l’emphase sur le prix mais la qualité est notre obsession. » Une équipe est ainsi spécialement affectée au pilotage de la marque Club Jumbo dont le cahier des charges a été soigneusement écrit, indique le DGA.

Des clubs sympas, francophones et à petits prix

Le « pitch » Jumbo est basique mais efficace : du tout inclus, une animation francophone avec une équipe d’animateurs dédiée arborant l’uniforme Jumbo (le blanc et rose chers à Jet tours restent de mise), un Mini-club (4-12 ans) et un Jum’Ado (13-17 ans) pendant les vacances scolaires et une ambiance festive, en famille, entre amis, « à prix malin », soit à partir de 379€ TTC la semaine tout inclus au Club Jumbo Baya Beach Aqua Parck de Jerba, en Tunisie.

Les hôtels sélectionnés sont des 3 et 4 étoiles quand Fram privilégie des 4 et 5 étoiles pour ses Framissima. Pour garantir ses bons tarifs mais également maîtriser le produit, Plein Vent prend des contingents d’une centaine de chambres par établissement. « C’est un vrai engagement. Le volume  permet de tenir la promesse tarifaire sachant que pour l’aérien nos clients bénéficient de l’outil flexi », indique Frédéric Granel.

13 adresses pour commencer

Pour une première saison, les clubs Jumbo sont installés en priorité dans le bassin Méditerranéen : Tunisie (2), Turquie, Maroc (2), Majorque (3), Minorque, Sicile, Crête et Andalousie. Ils mettent aussi un pied en long-courrier en République dominicaine, prémisse d’un futur éventuel développement lointain « même si on ne fait pas la course au nombre », prévient Frédéric Granel. Avec 13 adresses, Plein Vent présente d’emblée une collection « cohérente » et à « valeur ajoutée ».

Les nouveaux clubs Jumbo rassemblent d’anciens clubs Jumbo de Jet tours  (le Magda en Crète, le Vista Sol en République Dominicaine), d’anciens clubs Plein Vent  (le Dolestate en Sicile), des établissements venant de la galaxie Karavel (à Majorque ou au Maroc) et quelques nouveaux contrats. A noter que les clubs Plein Vent restent une gamme présentée en brochure mais avec animation internationale.

 « Le lancement a reçu un bon accueil », se félicite le DGA de Fram annonçant actions de formation et d’animation des réseaux à venir. « Les agences ont validé, c’est bien parti. C’est un superbe projet avec une vraie stratégie. On veut aller chercher de la croissance rentable avec un bon produit, un bon prix, un bon concept, un bon marketing et on saura être agressif. »

Pascale Filliâtre

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *