Les bons résultats de Brittany Ferries sur le marché français

Production

Sur le marché français, Brittany Ferries a embarqué quelque 385.000 clients en 2013/2014. La compagnie y a également réalisé sa meilleure année dans le domaine du tour operating.
 Pour Brittany Ferries, l'exercice 2013/2014 (octobre/septembre) s'est plutôt bien déroulé, avec 3% de passagers transportés de plus que sur la période précédente. Et le marché français avec ses 385.000 clients (contre 355.000 en 2012/2013) n'y est pas pour rien. Les brochures TO de Brittany Ferries ont rencontré leur public avec environ 60.000 clients individuels, qui ont encore une fois plébiscité les produits Londres et Irlande de la compagnie. Pour l'exercice en cours, la brochure principale est d'ailleurs enrichie de quelques nouveautés, avec 9 nouveaux hôtels à Londres (pour un total de 50, de 1 à 4 étoiles), tous situés dans le centre de la capitale britannique. Toujours à Londres, Brittany Ferries a introduit un nouveau séjour de deux nuits, avec transfert direct à l'hôtel, pendant les vacances scolaires. Toujours au rayon des nouveautés à Londres, on trouve une visite piétonnière du cœur de la capitale avec guide francophone. Enfin, vu le succès du programme Harry Potter (1.000 clients l'année dernière), Brittany Ferries à décidé de la décliner en forfait piéton et en visite à la carte. Côté autotours, des duos Londres-Oxford, Londres-Bath/Bristol et Londres/Brighton en 5 jours 4 nuits font leur apparition. En Ecosse, un produit "Châteaux et terres de légendes" en 7 jours et 6 nuits en 2/3 étoiles a fait son apparition. En Irlande, on trouve un Dublin/Connemara/Kerry en 7 jours 6 nuits. Toujours en autotours, mais au Portugal cette fois, 2 nouveaux produits sont centrés sur la vallée du Douro. En circuits guidés, des produits "Légendes Ecossaises" et "Trésors du Nord Ouest irlandais" font leur apparition en brochure.
 

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *