Liquidation de Donatello : ce que dit le jugement

Production

Dans son jugement rendu public le 12 février à 15h, le tribunal de commerce de Paris a prononcé la "liquidation judiciaire sans poursuite d'activité" de Donatello. Les précisions extraites du jugement.

Le tribunal de commerce de Paris a suivi l'avis du mandataire judiciaire et a statué : la liquidation judiciaire de Donatello sans maintien de l'activité est prononcée. La SAS à associé unique Euro Services Voyages ayant pour nom commercial Donatello est donc liquidée le 12 février. Cette décision concerne ses 11 établissements : le siège, les 8 agences et les 2 centres de réservation (rue Daunou, rue du Fbg St-Honoré, chaussée de la Muette, avenue des Gobelins, rue de Cambronne et rue des Batignolles à Paris ainsi que Lyon, Marseille, Nantes, Bordeaux et Lille).

123 personnes au chômage
123 salariés sont concernés selon les éléments transmis par l'administrateur judiciaire. Ils devraient recevoir leur lettre de licenciement pour motif économique d'ici la fin du mois. Leurs droits (salaires, congés payés, préavis…) et indemnités sont pris en charge par l'AGS.

Les deux offres présentées l'une par Quality Voyages (pour la reprise de l'agence des Batignolles) et l'autre par Visit Europe (pour la reprise du fonds de commerce de l'activité tour-opérateur) faute d'avoir été soutenues lors de l'audience du 4 février n'ont pas été examinées et ont été rejetées. Quant à l'offre de Travel Lab (pour la reprise des agences des Batignolles et des Gobelins), elle n'a pas été considérée suffisante.

Dans sa décision, le tribunal mentionne un chiffre d'affaires de 17,130 millions d'euros en 2013 pour la société Euro Services Voyages (raison sociale de Donatello) et un passif "échu et à échoir" de plus de 9,155 millions d'euros.

La procédure de liquidation judiciaire court sur deux ans. Le liquidateur judiciaire est le Selafa MJA en la personne de Me Leloup-Thomas. C'est cette société qui va procéder à la vente des actifs.

 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (3)

  1. je suis navré pour l’entreprise DONATELLO encore plus pour tous les salaries de cette société , mais aussi pour les clients DONATELLO qui comme moi aujourd’hui n’arrive pas à récupérer son argent .L’APST n’est pas claire et invoque des codes du tourisme .L’APST devrait REVOIR LE CODE CIVIL.

    1. Bonjour, réponse identique pour moi ( je suis détenteur d’un courrier confirmant un numéro de dossier, correspondant à un avoir de 1000 € à consommer sur 2 ans dans le catalogue en cours), l’APST ne gère aucun dossier n’ayant pas justifié d’un contrat de réservation écrit…… Un numéro de dossier, la confirmation d el’encaissement de 1000 e et du choix ouvert dans un catalogue n’est pas une réservation selon l’APST……on est en droit de se poser des questions sur l’ intérêt de cette structure… Pour ma part, je transmets à 60 millions de consommateurs…
      Cordialement

    2. Désolé pour vous, mais vous perdez votre temps, vous auriez dû choisir une petite structure : bien plus efficace et saine par rapport à ces « grands groupes » intouchables avec les différents lobbying
      cdt

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *