Look Voyages aura 12 Lookéa en long-courrier cet hiver

Production

Look intègre quatre nouveaux clubs cet hiver: à Haïti, en Thaïlande, au Mexique et à l'île Maurice. Sur ces destinations, le TO innove, relance ou alterne. Tout en affirmant son concept de club reposant sur "le potentiel humain et le contenu du produit".
 
 Et quatre de plus ! Pour l'hiver 2015-2016, Look Voyages programme 17 clubs, dont 12 en long-courrier. Avec quatre nouveaux Lookéa, tous classés "4 parasols". Et une destination inédite sur le marché français depuis plus de 20 ans, Haïti. Coup de cœur du PDG France du groupe Transat, le Lookéa Magic Haïti est ‘un pari qu’il pense pouvoir gagner’. ‘Entre 4 et 5 M$ auront été investis’ en 2015 pour rénover cet ancien Club Med situé sur la côte des Arcadins. ‘Toutes les chambres ont vue mer, la plage fait 1.5 km et les vols directs sont opérés par Air Caraïbes, le dimanche et le mardi, ou alors via Pointe-à-Pitre avec Air France. Il faut compter ensuite 1h30 de transfert.’ Look dispose d’un contingent de 120 chambres (+ 70 autres pour le marché québécois) sur un total de 400. ‘La population est francophone, accueillante. Haïti veut développer son tourisme. Et outre l’emploi, nous contribuons aussi au reboisement du pays’ explique le PDG. Le séjour 9J/7N est à partir de 1.099 € en tout inclus.
 
De retour à l'île Maurice, Look installe un Lookéa au Peninsula Bay. La rénovation totale de cet hôtel de 80 chambres -le TO a un allotement sur 60 d'entre elles- s'est faite en concertation avec l'hôtelier. La piscine, par exemple, comprend un espace pour les enfants. Son emplacement, dans le sud-est de l'île près de Mahébourg et de l'aéroport, signifie "un transfert de 15 à 20 minutes, appréciable après un vol de 11 heures (sur AF ou Air Mauritius)" relève Patrice Caradec. Ouverture prévue en soft opening dès octobre.
 
Retour sur la Thaïlande aussi, avec le Lookéa Kothalang Beach à Phuket. Signé tardivement, cet hôtel ne figure pas dans la brochure. ‘Nous avons eu une opportunité de dernière minute pour 50 chambres (sur 280), explique le PDG. Mais notre objectif est de monter à 100 chambres l’an prochain.’ Le TO aura sur place une équipe de 6 personnes. Principaux atouts : 6 km de plage de sable blanc, des chambres spacieuses et un mini-club. "On peut le combiner avec un circuit dans le nord pour 499€", soit environ 30% de plus que le tarif de la semaine en club’
 
Au Mexique, le Club Lookéa Riviera Maya remplace le Playa Maroma (conservé en séjours). L'hôtel, programmé il y a quelques années par Look, a été "rénové" en 2013 et dispose d'un spa. Surtout, "son architecture, en 3 bâtiments, se prête mieux à l'animation" proposée par les équipes de Look. Le TO a en effet 130 chambres sur les 423 de l'hôtel. XL Airways assurera "cet hiver deux vols par semaine (vendredi et dimanche) et Air France opère quatre vols hebdo". Un point intéressant car "en long-courrier, la durée de séjour est plutôt de 9 jours" explique Patrice Caradec.

"Le club, c'est nous"
Ces 4 Lookéa portent à 43 le nombre de clubs en portefeuille chez Look. Un concept que la marque revendique en affirmant: "le club c'est nous". Et son directeur marketing, Serge Laurens, de citer à l'appui "le nombre d'animateurs recrutés chaque année et leur sélection (120 sur 700 castés), les différents métiers impliqués, la formation continue, les clubs enfants, les nouvelles offres tendance (Gopro aux clubs ado, paddle pour les sports nautiques, les ateliers de cuisine locale Cookéa), etc".

Une formule qui fait ses preuves si l'on se réfère au succès sur les réseaux sociaux. En un an, de juin 2014 à juin 2015, la marque a progressé de 35% sur Facebook (en cumul de pages Lookéa) à 180.000 "fans" et de 49% sur Twitter à 210.000 followers. Sachant que Lookéa compte 240.000 clients.

La recette? Comme toujours sur le marché français, la restauration et l'animation. Avec un niveau de prestations contrôlé à travers reportings et audits par la direction qualité. "Notre coût d'animation est le deuxième plus élevé derrière le Club Med" lance Patrice Caradec. Le PDG France de Transat est bien décidé à faire savoir sa différence parmi les quelque "400 clubs proposés au marché français".

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *