Look Voyages mise sur Toulouse et le Sud-Ouest

Production

Fortes augmentations de capacités, créations de lignes, recherche d’opportunités pour étendre le réseau de distribution en propre, Patrice Caradec, PDG de Transat France, vient de présenter ses ambitions pour Toulouse et le Sud-ouest.
 "On se donne trois ans pour faire du Sud-Ouest une place forte" affirmait sereinement hier à Toulouse Patrice Caradec, le patron de Transat France ! Et d’ajouter : "on veut doubler tous les ans sur les trois prochaines années" ! Un vrai discours de leader de la part du troisième voyagiste français qui se targue d’être le seul du Top 5 à "gagner de l’argent". En 2014, 445.000 clients ont généré un CA de 496 millions d'euros soldé par un résultat positif de 8,6 millions.
Pour commencer, et montrer ainsi cette volonté de mettre Toulouse en avant, c’est dans la ville rose que le séminaire annuel des responsables des Lookéas vient de se tenir, "une excellente rencontre" selon le PDG de Transat France qui a permis des échanges fructueux afin d’harmoniser discours et méthodes sur ce produit phare du groupe. Serge Laurens, le directeur marketing, enfonçait le clou : "on a des ambitions sur Toulouse et on s’en donne les moyens par notre volonté d’avoir du stock pour répondre aux attentes du marché". Les capacités Look Voyages au départ de Toulouse pour la saison Eté ont donc été doublées et portées à 10.000 sièges, 11 destinations et 19 clubs sur les 40 proposés étant desservis en direct. Cette progression de l’offre s’accompagne d’un effort en communication, avec l’appui notamment de l’aéroport de Toulouse Blagnac.
Autre axe de travail pour accentuer la présence sur le bassin toulousain, l’élargissement du réseau de distribution. Sur les 60 agences actuellement en service, il n’y en qu’une seule en Midi-Pyrénées, au centre de Toulouse. "On veut se développer sur la région" affirme Philippe Béchon, directeur général. Toutes les opportunités sont envisagées, que ce soit des rachats pour gestion en propre ou des franchises voire même des créations ex nihilo comme cela a été fait ailleurs, principalement dans des centres commerciaux à fort passage. 
 

Publié par Jean-Pierre Marinot
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *