Look Voyages: un éductour à la découverte de Majorque

Production
Les participants à l'éductour Look Voyages en tenue de gala au bord de la piscine du Lookéa Samoa.

    Le tour-opérateur a emmené 120 agents de voyages et staff TUI découvrir son nouveau Lookéa Samoa. L’occasion d’aborder les atouts culturels de la destination. Les agents de voyages ont pu voir le concept Lookéa à travers ses animateurs et ses délégués.

     

    C’est un beau et chaud soleil qui a accueilli les participants de l’éductour Look Voyages* à Majorque le jeudi 5 avril. Après avoir débarqué dans l’aéroport de TUI, euh pardon celui de Palma –les panneaux bleu au sourire rouge étaient si nombreux qu’« on se croirait à la maison » a même plaisanté Pascal de Izaguirre, PDG de TUI France– tous ont grimpé dans les bus… TUI.

     

    Le temps de remplir les papiers de déclaration de perte de bagages (merci, Vueling) pour deux participantes, et les vendeurs (TUI Store et autres réseaux), agents de résa, commerciaux, chargés de com’ et de marketing… ont pris place sur des transats. Au bord de la piscine du nouveau Lookéa Samoa,  face à la scène, ils ont ensuite assisté à un spectacle de présentation du concept Lookéa.

     

    Par un enchaînement de sketches, les jeunes animateurs ont montré les activités sportives et ludiques (jusqu’à l’aquagym dans la piscine) du club Lookéa. Ils ont ensuite présenté les structures loisirs (mini-club, terrain de pétanque…) de cet hôtel-club entièrement rénové de 340 chambres dont 260 pour Look.  Un rapide cocktail dînatoire avec tapas et sushi en dresscode « rouge & noir » a permis de profiter du spectacle de danse flamenco. Plongée dans l’ambiance espagnole garantie!

     

    Une cathédrale imposante

    Situé sur la côte Est de l’île de Majorque (archipel des Baléares), dans la petite station balnéaire de Calas de Mallorca, le Lookéa  Samoa (3 Parasols) peut être envisagé pour se balader dans la nature ou lézarder sur la plage à proximité. Les participants de l’éductour ont, eux, testé l’excursion à Palma et à Valldemosa. Dans la capitale des Baléares, pour commencer, impossible de ne pas visiter la cathédrale.

     

    Imposante sur l’autre rive avec ses doubles arcs-boutants, elle ne déçoit pas lorsqu’on y entre. Les vitraux, le chœur dessiné par Gaudi, les couleurs vives des tableaux et statues,  la chapelle moderne réalisée par l’artiste majorquin Miquel Barcelo, tout impressionne. Ensuite, rien de tel qu’une balade dans le centre-ville, où les enseignes internationales et les épiceries fines (jambon cru et soubressade) côtoient les 3 magasins du Barça, du Real Madrid et du Real Deportivo Majorque pour retrouver ses réflexes de shopping, de photos ou de selfies.

     

    Un second Lookéa près de Magaluf

    Sur Palma Nova, les vendeurs vont ensuite découvrir l’autre Lookéa de Majorque, le Caliu Mar (4 Parasols). La structure avec ses deux piscines promet des vacances très animées. Petit bémol, les chambres supporteraient aisément un coup de peinture. « Ils devraient au moins faire comme dans la chambre PMR, beaucoup plus lumineuse et pimpante » nous ont commenté plusieurs agentes après la visite.

     

    Gros plus: la salle de fitness bien équipée, les trois espaces pour les clubs enfants et le spa (en supplément). Situé « près de la plage festive de Magaluf », le Palma Caliu Mar a aussi son équipe de jeunes animateurs motivés et déjà challengés par de petits Britanniques en vacances.

     

    Un amour de village

    On reprend les bus pour traverser des paysages qui rappellent la Provence. Maisons basses, végétation fournie et cyprès, le décor est connu. On monte à environ 500 mètres d’altitude, à Valldemosa. Le village est charmant, encore pas mal préservé. La chartreuse se révèle  un plaisir à visiter, calme, emplie du souvenir de George Sand et Frédéric Chopin qui y ont passé une année en 1838.

     

      

    Un musée leur est d’ailleurs consacré au sein de la Chartreuse, à partir des legs de la petite-fille de George Sand. Le jardin du prieuré est une merveille qui offre une vue sans limite jusqu’à Palma et la mer. Le charme des ruelles à l’ancienne du village invite à déambuler et à apprendre, grâce aux plaques émaillées accrochées aux maisons, l’histoire de la sainte locale, Catalina Tomas.

     

    Sons & lumières de Manacor à Samoa

    Pendant que les uns se reposent en dégustant des spécialités locales (ensaimadas et autres cocas de patata) à une terrasse de café, d’autres ont poussé jusqu’aux grottes du Drach. Un bel espace où stalactites, colonnes et stalagmites rivalisent sous les spots de lumière douce. Tandis que le touriste parcourt facilement les « salles » grâce aux marches et rampes. Un petit spectacle son et lumière avec des musiciens classiques sur une barque éclairée complète la visite.

     

    Mais il est temps de rentrer au Lookéa Samoa pour la soirée de gala avec les représentants de la chaîne Globales Hoteles et des directeurs de TUI France. Le dîner buffet aux saveurs espagnoles et la soirée type boite de nuit donnent une autre ambiance à l’hôtel. Caliente ! Les vendeurs sont conquis.

     

    *Après son rachat de Transat France, TUI France ne communique plus sur la marque avec l’appellation Look Voyages mais « Clubs Lookéa ».

    Publié par Myriam Abergel

    Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

    Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
    Réagir à l'article

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *