Luxe: le spécialiste Eluxtravel parie sur les clients lassés de construire leurs voyages

Production

Avec 3 agences à Paris et Versailles, Eluxtravel ne propose que du voyage sur mesure. Frédéric Savoyen, son président, compte sur ses Luxpériences au contact de locaux pour faire la différence. Eluxtravel veut doubler son chiffre d’affaires en 2019 à 6 millions d’euros.

 

Un « salon de voyages » avec des « travel designers » pour conseiller le client et construire des voyages avec lui. Eluxtravel à travers ses adresses à la déco soignée de Paris 16 (rue de la Tour), Paris 7 (rue Clerc) et Versailles (rue Joly et bientôt av. de St-Cloud) veut emprunter les codes du luxe et de la mode. Sans pour autant installer ses points de vente en appartements. L’entreprise créée par Frédéric Savoyen (Nosylis, Mytravelchic, Idiliz) veut attirer les passants de ces quartiers chics.

 

« Les gens se passionnent pour la fabrication de leur voyage. Ils peuvent y passer des heures et des heures, regarder un nombre impressionnant de sites Internet… Certains s’en amusent, d’autres n’en ont plus envie. Ils l’ont fait mais veulent retrouver l’expertise d’un spécialiste et du temps pour autre chose. »

 

Des Surpriizes

C’est ce créneau de voyageurs aisés lassés du Web et prêts à faire confiance à un professionnel du voyage que vise Eluxtravel. Typiquement, des chefs d’entreprises, des start-upper« Un client nous a dit un jour : « ça fait ‘ 15 ans que je ne suis pas allé dans une agence, mais c’est bien’ », raconte le dirigeant. Et de préciser : « En voulant créer soi-même son voyage original, spécial, etc., on finit le plus souvent par un programme classique sans être satisfait. »

 

La confiance, le service, Eluxtravel va les pousser au bout avec le concept « Surpriizes ».  « Le client s’entretient avec le Travel designer, qui le sonde sur ses goûts, son budget, ses dates, ses envies … Puis ce dernier va élaborer un voyage avec une enveloppe par jour à décacheter pour connaître le programme de la journée. On l’a testé, les gens sont hyper séduits » affirme Frédéric Savoyen. Le client a la surprise de la destination et des produits originaux comme « un tour de montgolfière, une belle table gastronomique »…

 

Une collection de pierres précieuses

Emeraude, Rubis, Saphir, mais aussi Topaze, Agate, Quartz… Eluxtravel file la métaphore pour ses brochures balnéaire, citybreak, campagne, circuits, glamping, montagne…  Une sélection de ces joyaux est d’ailleurs proposée dans une brochure intitulée « Pépites ».

 

« L’offre est présente sur le site et les brochures sont intemporelles, explique Frédéric Savoyen. Nous mentionnons un prix ‘à partir de’ mais tous nos programmes sont réalisés sur mesure. Catégorie de chambre, période de l’année… la variation dépend de plusieurs critères. »

 

Concept expérience

Eluxtravel propose 25 destinations aujourd’hui. Dans 6 d’entre elles, le TO propose des « Luxpériences ». Un « concept déposé » d’activités exclusives pour se différencier de la concurrence. « Nous voulons agrémenter tous nos voyages d’expériences exclusivement créées pour nos clients comme ce pêcheur à Maurice qui emmènera nos clients avec lui et son équipage ou ce pilote d’hélicoptère qui déposera nos voyageurs à la Cité perdue en Colombie.

 

« Je veux que mes clients redécouvrent le voyage, déclare Frédéric Savoyen. Les expériences proches de la population locale apportent quelque chose d’étonnant dans un voyage. C’est de ce qu’ils auront fait sur un lieu avec un habitant qu’ils se souviendront. »

 

Eluxtravel a été créé en 2015. La marque de voyage fonctionnait alors avec une salariée « qui est toujours » à Versailles. Après la vente d’Idiliz à Misterfly (en 2015), Frédéric Savoyen convainc son banquier d’investir sur un plan de développement à 3 ans. Eluxtravel compte aujourd’hui 17 salariés avec un service production et un service marketing. Il a engrangé en 2018 un chiffre d’affaires de près de 3 M€ qu’il entend doubler l’année suivante pour atteindre 6M€. « On se donne les moyens de nos objectifs » considère le président. Eluxtravel se décline en EluxFrance pour l’activité « Réceptif » et EluxEvent pour l’événementiel.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *