Marmara veut réaliser cette année plus d’un tiers de son chiffre d’affaires avec le Web

Production

S'appuyant sur une stratégie omnicanal, utilisant au mieux l'expertise de ses conseillers voyages, Marmara (groupe TUI France) veut réaliser sur l'exercice en cours 34% de son chiffre d'affaires via le Web contre 28% l'an dernier.
 "Pas d'opposition entre le Web et le réseau d'agences physiques mais une approche collaborative entre ces deux canaux" résume Pascal de Izaguirre, président du groupe TUI France. Les quelque 160 agences franchisées comme les intégrées (37 chez Nouvelles Frontières, 26 chez Marmara) sont ainsi commissionnées sur les ventes effectuées en ligne. TUI France souligne d'ailleurs que depuis le 1er octobre, les agences NF ont vu leur chiffre d'affaires croitre de 14% par rapport à la même période l'année précédente, et les enseignes Marmara augmenter le leur de 24%. Ce qui peut expliquer aussi "qu'une douzaine d'agences Nouvelles Frontières basculera sous enseigne Marmara d'ici la fin septembre". Davantage d'éductours seront également proposés. Notamment pour faire découvrir aux vendeurs les concepts hôteliers internationaux (Magic Life, Splash World…) développés par la maison mère et que TUI France compte bien multiplier.
 
Grâce à la mise en place d'un "CRM performant" puisant dans l'ensemble des bases de données du groupe TUI France, Marmara entend proposer le bon produit adapté aux envies du client. "Avec 100% de notre réseau qui est apte à recevoir des appels" précise Pascal de Izaguirre. Une partie des appels vers le call center est d'ailleurs redirigée vers les points de ventes physiques. Le dirigeant n'oublie pas non plus de mettre en avant le développement récent de l'activité tchat qui génère déjà des ventes avec "un taux de concrétisation de 4%".
Bien installé dans sa stratégie multicanal en maximisant les points de contact avec le client, Marmara s'est donc fixé pour objectif d'atteindre cette année les 34% de son chiffre d'affaires via le Web contre 28% l'an dernier. "A fin mars, nous sommes déjà en ligne avec cet objectif" se félicite Pascal de Izaguirre.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *