Montagne : le Club Med repart à la conquête des USA

Production

Le tour-opérateur spécialiste des clubs prépare son retour dans les Rocheuses aux Etats-Unis. Le Club Med aménage son offre autour de la notion de vacances à la montagne. L’idée est de privilégier les séjours en montagne pour l’environnement qu’ils offrent, plus que l’activité ski.

 

Avec ses 20 resorts en montagne, le Club Med a un véritable « leadership, il est premier en Europe et en Asie » a rappelé Henri Giscard d’Estaing lors d’un point presse vendredi dernier. A quelques semaines de l’ouverture de la saison et des Villages de montagne, le Club annonce ses ambitions et les évolutions qu’il entend apporter à « l’expérience client à la montagne ». A commencer par attirer 240.000 clients européens à la montagne d’ici 2025.

 

Pour cela, il faut envisager les resorts de plus en plus comme des lieux pour se ressourcer et pas uniquement pour le ski. Cela fait d’ailleurs au moins une dizaine d’années qu’on parle des nouvelles façons de consommer les sports d’hiver. Au ski alpin s’est ajoutée au fil des saisons dans les stations européennes toute une palette de nouvelles glisses et d’activités hors ski : spa, traîneaux à chiens… Il faut donc allonger la saison d’hiver -le Club veut relancer la thématique de la « Magie de Noël »- et amplifier la saison été. « Aux USA, les stations ont réussi à valoriser le séjour en montagne l’été » signale le nouveau DG Xavier Mufraggi.

 

Aujourd’hui, les vacances à la montagne peuvent aussi être des moments de reconnexion et de partage en famille ou entre amis. Si les vacances à la montagne sont qualifiées de « chères », les clients disent aussi que « cela en vaut la peine » explique Aline Ducret, directrice marketing du club Med qui s’appuie sur une étude réalisée par la plateforme d’informations Skift. 60% des clients déclarent partir à la montagne principalement pour l’atmosphère et l’air frais et 46% pour se ressourcer et s’éloigner de leur quotidien. « Tous marchés confondus, nous observons une part croissante de clients qui viennent à la montagne et ne skient pas », ajoute-t-elle.

 

Un nouveau cours de débutant pour adultes

« Nous avons des GM qui ne skient pas du tout durant leur séjour, explique Aline Ducret, directrice marketing. Il est de plus en plus fréquent dans nos Villages de voir des mamans en tenue décontractée accompagner leurs enfants au Mini-Club tôt le matin et passer la journée au spa, à la gym, etc. » Il n’y a plus d’obligation à aller skier à la montagne. Le Club Med l’a bien compris qui propose déjà une piscine et un spa (Cinq Mondes ou Payot) dans chacun de ses Villages. L’opérateur va ajouter la possibilité de pratiquer le yoga au quotidien. Avec en test cette saison l’espace « La Bulle » réservé aux adultes à L’Alpe d’Huez pour du yoga ou de la méditation.

 

Pour les client(e)s qui ne savent pas skier et souhaitent une initiation en douceur, le Club Med lance le « snow motion » cette année à Valmorel et à Grand Massif Samoëns Morillon. Des cours pour débutants par demi-groupes sur une demi-journée seront à combiner avec d’autres activités autour du yoga, du Pilates et du fitness, et ce dans le cadre du Tout-compris. Pour le Club Med dont la clientèle est désormais à 70% internationale, il s’agit aussi de convaincre de nouveaux clients peut-être moins tentés naturellement par le ski. On peut passer ses vacances à la montagne et en profiter pour se ressourcer, se détendre, profiter de soins de bien-être.

 

Back in the USA ?

Fort de l’expérience des stations de montagne nord-américaines, qui ont « beaucoup de clients hiver comme été » souligne Xavier Mufraggi, le Club Med préfère en effet, désormais parler de « vacances à la montagne ». Il envisage d’ailleurs de revenir s’implanter aux USA. Après les expériences de Crested Butte (jusqu’en 2006) et Copper Mountain (années 1990), le Club regarde du côté de « l’Utah et du Colorado ». La proximité des stations depuis les aéroports de Salt Lake City et de Denver étant un gros atout. Quelle échéance ? Henri Giscard d’Estaing n’a pas donné plus de précisions sur une date mais des discussions sont en cours.

 

 

Une dizaine de resorts dans les tuyaux

Le Club Med poursuit sa politique d’ouverture d’un resort montagne par an dans les Alpes. Cette année, c’est le Village de L’Alpe d’Huez (la Sarenne) qui ouvre le 11 décembre, entièrement rénové (100 M€ d’investissements) et monté en gamme (4tridents contre 3 précédemment). Après les Arcs Panorama l’an dernier, l’opérateur prévoit l’ouverture de La Rosière en décembre 2020. Les projets suivants concernent les stations alpines de Tignes, Avoriaz, La Clusaz, le Grand Bornand et San Sicario (en Italie). En parallèle, le Club Med prépare pour 2021 l’ouverture au Canada de Québec-Charlevoix et en Chine de deux resorts dont un à Thaiwoo.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *