NF veut occuper le Net en multipliant les marques

Du produit discounté au luxe.
Corsair davantage en régulier.
NF a bien passé l’année 2003 avec un résultat de 27 ME et devrait annoncer bientôt un « résultat 2004 supérieur à 20 ME pour une progression de 3 % de son chiffre d’affaires », selon Eric Debry. Plus que jamais, le président du groupe éprouve la validité de son modèle économique. Il n’empêche, à l’épreuve de la concurrence, NF se doit d’affiner sa stratégie de distribution Internet, ainsi que sa filiale aérienne, Corsair. L’analyse du marché amène NF à faire dans la distribution Internet ce que la société a fait dans la distribution classique : être présent sur le marché sous plusieurs marques. C’est pourquoi, le voyagiste lancera en novembre un site Internet petit prix M3.fr, après avoir créé Jvdirect.com, alors qu’il gère déjà nouvelles-frontières.fr et que le groupe a mis en ligne tui.fr et corsair.fr. « Nous avons une stratégie multimarque. Nous avons réalisé que NF n’était pas présent dans les produits discountés. M3.fr aura cette vocation d’ici 2005, avec une production réalisée par l’équipe de jvdirect.com », précise Eric Debry. De plus, la pénétration du canal Internet passe par des partenariats avec des sociétés déjà en ligne : « Nous avons signé avec Cdiscount pour que nos produits soient proposés sur leur site en marque blanche. » Dans la ligne de mire du TO, figurent également « une grande chaîne de télé et une grande radio nationale ». Le deuxième chantier concerne l’aérien. « Nous devons renforcer ce secteur en proposant plus de vols réguliers. » Déjà, 64 % du chiffre d’affaires de Corsair sont réalisés avec des dessertes régulières. » Cet hiver, NF ouvrira ainsi une nouvelle rotation sur Agadir en novembre et une supplémentaire à la fin de l’année. De nouvelles dessertes sont prévues : Paris-Cayo Coco, Bordeaux-Pointe-à-Pitre, Mulhouse-République dominicaine.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *