Nouveau site BtoB de Jet tours : « pour nous c’est une renaissance »

Production
Le logo Jet tours illuminé sur la plage du Club Jet tours Ostria en Crète...

Le nouveau site BtoB de Jet tours a été lancé il y a quelques jours. « Pour nous, c’est une renaissance » a indiqué Louisa Rouar, directrice commerciale de Jet tours, « qui permettra d’atteindre nos objectifs ». « C’est un outil très performant » a-t-elle encore dit, « très facilitateur à la vente ».

 

C’est une bonne nouvelle, car « c’était une tannée quand les agences travaillaient avec l’ancien système » ajoute Nicolas Delord, président de Thomas Cook France.

La base du système a été développée pour l’ensemble du groupe en Allemagne. « Ça a donc pris un peu de temps, car il fallait ajouter des spécifications supplémentaires pour le système français » poursuit Nicolas Delord. Si on déplore encore « quelques petits bugs très mineurs, ça se passe très bien car la réponse des agences est très bonne ». Si on ne peut encore réserver que les séjours, « les circuits y seront accessibles dès le milieu  de l’année prochaine «  indique Louisa Rouar. Autre précision : « c’est le même nom de domaine et de login que ceux que les agences avaient avant ».

 

Avec la nouvelle interface, il y aura bientôt deux écrans qui proposeront soit de faire des réservations simplifiées avec les 7 ou 8 critères principaux, soit de faire des réservations expertes. L’interface propose également un moteur de recherche puissant pour accéder à l’offre Jet tours en temps réel. Le système fait monter la meilleure offre disponible présentant de façon exhaustive toutes les chambres disponibles. Le système intègre bien évidemment tous les aéroports de départ de Paris de province et aux frontières. Il permet aussi de poser des options ainsi que la meilleure alternative de vols (engagés ou dynamiques).

 

De plus, précise Nicolas Delord, pour éviter d’engorger le centre d’appel, « toute sollicitation aussi mineure soit-elle, passe désormais par un système de formulaire très cadré, qui est qualifié et qui tombe immédiatement dans une base de données que nous suivons toute la journée. Nous nous attachons à être vraiment très réactifs. Nous allons vraiment inciter les agences à passer par ce canal pour entrer en contact avec nous » a-t-il conclu.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *