Nouvelles Frontières à la conquête de parts de marché

Production

Nouveauté : une brochure « Partez avec votre voiture » en France et Europe.
Une démarche déjà lancée par Thomas Cook pour séduire de nouveaux clients.
L’ensemble de la production représente 2 084 pages soit 33 % d’augmentation.
C’est sans doute la nouveauté la plus marquante de la production Nouvelles Frontières. Une production séjours « Partez avec votre voiture » enrichit cette année la collection printemps-été du tour-opérateur, qui sort pas moins de dix brochures. L’ensemble représente un total de 2 084 pages, soit une augmentation de 33 % par rapport à l’année dernière. Partant du principe que « la France est la première destination des vacances organisées sans vol », Nouvelles Frontières s’intéresse donc aux clients qui voyagent avec leur véhicule personnel. Cette brochure de 276 pages propose 304 séjours sur la France, bien sûr, mais offre aussi une belle part à l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, la Slovénie, la Croatie et Andorre. Selon Jean-Marc Siano, directeur tour operating de Nouvelles Frontières, l’objectif est de « recruter une nouvelle clientèle, renforcer et valoriser l’offre sur des destinations ‘refuge’ et fidéliser la clientèle familiale ». Une démarche équivalente de celle déjà initiée par Thomas Cook avec ses brochures « Séjours en liberté ». Au sein de cette offre, on trouve aussi une offre « mobile homes » qui regroupe 35 sites en France (façade atlantique, Méditerranée et tourisme vert). Toute cette production a d’ailleurs été regroupée dans un tiré à part « Mobile homes en France ». Objectif : être le premier TO qui occupe ce segment en disposant d’une véritable offre face aux séjours organisés traditionnels en France à des prix « très accessibles » (à partir de 129 E par logement et par semaine). En plus de ces mobile homes, on trouve des hôtels-clubs Paladien, studios, appartements, villas… Avec le but de recruter de nouveaux clients qui n’ont pas l’habitude de passer par les agences de voyages pour réserver leurs vacances. Pour Eric Debry, président du directoire, cette production doit aider le groupe Nouvelles Frontières à gagner en 2004 des parts de marché. Une démarche volontaire sans doute confortée par les chiffres en 2003 : un résultat avant impôt de 27,1 millions d’euros pour un chiffre d’affaires en hausse de 2,8 %.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *