Nouvelles Frontières veut faire vivre à ses clients des « expériences renversantes »

Production

Nouvelles Frontières profite de ses synergies avec TUI pour présenter une nouvelle procuction plus dense tout en conservant son ADN, la créativité symbolisée par son nouvelle signature  "succomber à l'attraction terrestre".Circuits, séjour, sur mesure… Nouvelles Frontières se met à la page pour proposer des offres qui, selon Pascal De Izaguirre, patron de TUI France, doivent répondre à toutes les envies. Les produits NF ont ainsi été tous déclinés avec le respect de la nouvelle base line, "succomber à l'attraction terrestre". Déjà, les circuits. Comme le dit Godelaine Vérin, directrice du tour-operating, "les personnes seules, de plus en plus en plus nombreuses, veulent continuer à partir avec d'autres voyageurs". Du coup, TUI France, continue à capitaliser sur les curcuitsce segment, l'ADN de Nouvelles Frontières, en ouvrant l'Iran (12 jours / 9 nuits) et Haïti (14 jours / 12 nuits). Cinq thématiques sont proposées, "Découvrir, Approfondir, Rencontrer, Oser, S'éclipser". Par ailleurs, les "familles" sont au cœur de la production du TO avec des circuits en Tanzanie – pour les animaux-  USA – pour les cowboys – ou encore le Vietnam avec une initiation au cerf-volant.
Pour répondre aux attentes que suscite la marque Nouvelles Frontières, les voyages "sur mesure" permettent aux clients de pouvoir expérimenter une nuit en dans un ryokan au Japon ou un lodge africain en Tanzanie. Enfin, côté séjours, le TO met en avant des hébergements à l'Ile Maurice, résidence Bois d'Oiseaux à Trou-aux-Biches, ou, plus proche, le Museum Hotel, en Cappadoce. Synthèse de la nouvelle production selon Pascal De Izaguirre : Nouvelles Frontières profite de son appartenance au groupe TUI (30 millions de clients et 180 destinations) sans perdre son âme : "les marques vont se nourrir mutuellement".

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *