Ôvoyages a de grandes ambitions sur le bassin méditerranéen

Production

Ôvoyages, "la marque sœur de Thalasso n°1", se "donne trois ans pour devenir l’un des premiers TO spécialistes du bassin méditerranéen" annonce dans un communiqué son DG, Raouf Benslimane.L’offre d’Ôvoyages est visible et accessible sur le site b2b de Thalasso n°1 qui comporte un onglet dédié à la production balnéaire classique. Une brochure est également en projet pour l'été 2014. Elle paraîtra en décembre 2013 avec une offre de vols en affrètement total sur toute la saison d’avril à octobre parmi lesquelles : Espagne, Grèce continentale, Rhodes, Corfou, Fuerteventura, Lanzarote, La Palma, Ténérife, Grande Canarie, Tunisie, Maroc , Madère et quatre autres nouvelles destinations dont le Monténégro et deux îles grecques à moins de quatre heures de Paris. Sur les Canaries, Ôvoyages annonce la mise en place départs vers Fuerteventura et Lanzarote au départ de Paris bien sûr mais aussi de certains aéroports de province (Biarritz, Bordeaux, Brest, Clermont-Ferrand, Deauville, Dijon, Lille, Marseille, Saint-Etienne, Nantes, Toulouse et Lyon). En 2012, Thalasso N°1 et Ôvoyages avaient réalisé un CA de 72 millions d'euros et pour 2013, le groupe vise une activité de 100 millions. Cette croissance est due notamment aux Canaries avec un volume attendu d’ici fin décembre de 60.000 passagers sur Fuerteventura, de 35.000 sur Lanzarote, de 7.000 sur Ténérife, et de 3.500 sur la Palma. Mais aussi grâce à la Grèce et ses îles avec Rhodes et la Crète, avec un volume de 35.000 passagers et l’ambition d’en réaliser 50.000 en 2014. Quant à la Tunisie, malgré une chute de 40% cette année, représente un volume "encore respectable de 35.000 pax".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *