Pays-Bas : Suspicion d’entente sur les prix entre TUI, Thomas Cook

Production

L’information fait déjà scandale aux Pays-Bas. Une vaste enquête vient d’être lancée par le Conseil néerlandais de la concurrence (NMa) qui serait convaincu d’une entente sur les prix entre divers opérateurs du tourisme. En haut de la liste des TO suspectés on retrouve lles deux géants européens, TUI (Arke) et Thomas Cook (Neckermann) qui se partagent largement le marché, mais aussi des TO locaux comme OAD. Qualifiant l’opération en cours de "razzia surprise" dans le monde du tourisme, l’Agence de Presse Néerlandaise (ANP) rappelle que le Conseil de la Concurrence n’aurait pas démarré d’enquête s’il n’avait déjà en sa possession des preuves solides. Selon elle, les TO se seraient entendu sur les prix concernant certaines destinations. Une entente dont les victimes seraient autant le consommateur que les agents de voyages indépendants et souvent producteurs eux-mêmes. Si chez Thomas Cook on préfère garder le silence, chez TUI on nie tout en bloc. Son DG, Steven Van der Heijden interrogé par l’ANP explique que le marché néerlandais du voyage est très concurrentiel mais qu’aucun accord entre TO n’a été passé. Convaincu que ce scandale n’en est pas un, il se dit confiant quant aux conclusions à venir de l’enquête. DG de TUI NL, Steven Van der Heidjen est également président de l’Association des professionnels du tourisme (ANMR) qui est aussi sur la liste des enquêteurs du Conseil de Surveillance. S’ils démentent toute entente sur les prix, TUI et Thomas Cook ne peuvent en revanche nier accorder automatiquement 5% de réduction aux clients achetant un voyage dans leurs propres agences mais pas dans les agences partenaires. Certains distributeurs s’en étaient d’ailleurs plaints dans nos colonnes en septembre dernier à l'occasion du Forum organisé par Euram en Hollande. "Si je donne 5% aux clients, je perd la moitié de ma marge, autant fermer" nous avait alors confié un agent de voyages d’Utrecht. Hautement concurrentiel, le secteur du voyage aux Pays-Bas pèse 10 milliards d’euros.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *