Pierre & Vacances-Center Parcs annonce un CA en hausse de 14% au 1er semestre

Production

Le chiffre d’affaires du 1er semestre de l’exercice 2014/2015 s’élève à 631,7 millions d’euros (466,4 millions d’euros pour les activités touristiques et 165,3 millions d’euros pour les activités immobilières), à comparer à 553,8 millions d’euros au 1er semestre de l’exercice 2013/2014 (455,9 millions d’euros pour le tourisme et 97,9 millions d’euros pour l’immobilier), soit une progression de 14,1%.
 Au 1er semestre de l’exercice 2014/2015, le chiffre d’affaires des activités touristiques s’élève à 476,2 millions d’euros, en progression de +2,4% par rapport au 1er semestre 2013/2014. Le chiffre d’affaires de location s’élève à 311,2 millions d’euros, en croissance de +3,1% retraité des effets stocks (incidence globale de -2% sur le chiffre d’affaires). Pierre & Vacances Tourisme Europe y contribue à hauteur de 163,8 millions d’euros, en progression de 2,9% à périmètre constant, avec une croissance sur le 2ème trimestre (+3,3%) qui s’est accélérée par rapport au 1er trimestre (+2,4%).
L’activité des sites montagne (43% du chiffre d’affaires de location de PVTE sur le semestre) est en croissance de +4% corrigé des effets stocks. Elle bénéficie à la fois d’une hausse des prix moyens de vente nets supérieure à +5% et d’une progression des taux d’occupation au 2ème trimestre de 85% à 87%.
L’activité des résidences urbaines (40% du chiffre d’affaires de location de PVTE sur le semestre) est en progression de 2,6% hors incidence négative de la réduction nette du parc exploité (principalement liée au désengagement décidé par le Groupe d’une partie de résidences et parcs résidentiels Adagio Access).
Le chiffre d’affaires des destinations mer (17% du chiffre d’affaires de location de PVTE sur le semestre) est en hausse de 1,2% à périmètre constant, bénéficiant de la croissance de l’activité des résidences Pierre & Vacances Premium.
Center Parcs Europe y contribue à hauteur de 147,4 millions d’euros, en croissance de +3,3%, tirée par la hausse des taux d’occupation (+2,4%).
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *