Pierre & Vacances : l’activité touristique progresse de 4,1%

Production

Le groupe Pierre & Vacances annonce un chiffre d’affaires des activités touristiques en croissance de 4,1% à 1 356,5 millions d’euros sur l’exercice 2017/2018.

 

Le chiffre d’affaires de location progresse de 2,6% hors effets « offre ». Cette croissance bénéficie à l’ensemble des destinations : +7,1% sur les appart’hôtels Adagio, +2,2% sur les destinations mer Pierre & Vacances, +1% sur les résidences montagne Pierre & Vacances et + 1,6% sur les Domaines Center Parcs avec une croissance sur l’ensemble des destinations (France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne), et ce malgré un démarrage tardif de la saison été (coupe du monde de football, grèves), également impactée par la canicule et la concurrence des destinations du bassin méditerranéen.

Le chiffre d’affaires des autres activités touristiques progresse de 3,7%, tiré essentiellement par la hausse du volume d’affaires généré par les activités de commercialisation.

Le chiffre d’affaires du développement immobilier s’établit à 166,5 millions d’euros, en ligne avec le cadencement anticipé des programmes, avec pour principales contributions Les Senioriales (85 millions d’euros), Villages Nature (12 millions d’euros) et les résidences Pierre & Vacances de Deauville et Méribel (30 millions d’euros) et en Espagne (10 millions d’euros).

Les réservations immobilières enregistrées auprès des investisseurs particuliers sur l’exercice représentent un chiffre d’affaires de 344,2 millions d’euros, supérieur à celui enregistré sur la même période de l’exercice précédent (311,5 millions d’euros).

 

Compte tenu du portefeuille de réservations à date, le groupe anticipe une croissance des activités touristiques à périmètre constant au 1er trimestre de l’exercice 2018/19, à la fois sur le pôle Pierre & Vacances Tourisme Europe et sur le pôle Center Parcs Europe.

La stratégie du groupe repose sur 4 axes. D’abord, la montée en gamme de l’offre touristique existante, par un programme de travaux de rénovation de 450 millions d’euros portant à la fois sur les hébergements et les équipements. Ensuite, le développement de nouvelles offres avec des typologies d’hébergement et le développement de l’international. Puis, la dynamisation de la commercialisation de l’offre, notamment sur les canaux de vente directs, avec une exploitation optimale des données clients afin de proposer des offres personnalisées. Enfin l’optimisation de l’organisation du groupe et de ses « process ».

Cette stratégie doit se traduire par une progression des résultats du groupe sur les 4 prochains exercices, avec pour objectifs une réduction de 8% des coûts de siège, une rentabilité des activités touristiques de 5% à l’horizon 2022 (notamment par une croissance moyenne annuelle du chiffre d’affaires hébergement de 4% à périmètre constant) et un volume d’affaires immobilier de 3 milliards d’euros sur la période, dégageant une marge moyenne de 6%.

 

A noter encore que le Center Parcs Roybon s’achemine vers une issue définitive favorable au projet. Le 21 novembre 2018, le Conseil d’Etat a validé le pourvoi du groupe Pierre & Vacances-Center Parcs en cassant l’arrêt par lequel la Cour Administrative d’Appel de Lyon avait annulé l’autorisation loi sur l’eau.

Il renvoie le dossier à cette même Cour qui devra tenir compte de la décision du Conseil d’Etat rendue ce 21 novembre.

Le 9 novembre 2018, PVCP a conclu un accord tripartite avec Gran Dorado Zandvoort BV, actuel propriétaire du Center Parcs de Zandvoort sur la côte néerlandaise, et ZIB Zandvoort CV, nouveau propriétaire. L’accord prévoit l’achat des équipements centraux, de l’hôtel et de 120 cottages. Le nouveau propriétaire investira en outre dans le programme de rénovation du parc. Cette opération, ajoutée aux ventes individuelles opérées avec beaucoup de succès par PVCP pour le compte de l’actuel propriétaire, permet d’assurer le financement de la rénovation totale et de la montée en gamme du Domaine de Zandvoort.

Le 10 octobre 2018, le groupe a conclu avec deux investisseurs chefs de file de deux groupes d’actionnaires français et belges, ATREAM, d’une part, et Home Invest Belgium, d’autre part, un accord inconditionnel de cession de 100% des actions de Sunparks de Haan SA, propriétaire du Domaine du même nom.

Le Domaine fera l’objet d’une rénovation complète et d’une importante montée en gamme en vue d’être exploité après travaux sous la marque Center Parcs.

 

Enfin, rappelons que le 3 septembre 2018, Olivier Brémond est entré en fonctions de directeur général du groupe Pierre & Vacances-Center Parcs aux côtés du président fondateur, Gérard Brémond.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *